Insécurité : Le patron de la ligne 94 au Minepat violemment agressé

Jean Sylvain Mvondo repassé, se trouve en réanimation dans un hôpital de Yaoundé.

0
864

Des informations concordantes annoncent que Jean Sylvain Mvondo a été agressé nuitamment à son domicile à Yaoundé. Selon une source originaire du Sud, le président de la section RDPC (Rassemblement démocratique du peuple camerounais) du Dja et Lobo a reçu la visite d’une escouade de huit hommes lourdement armés. « Ils ont pris soin de ligoter les gardiens qui assuraient la garde, puis ont pénétré la maison, mais se sont contentés de le menacer au couteau, puis ont branché le fer à repasser qu’ils ont administré sur son corps », rapporte notre source qui relaie elle-même les témoignages reçus. Indiquant que la scène était filmée. Une autre source indique que les agresseurs qui ont fini de ligoter toute la maisonnée  »lui demandaient pourquoi il s’est engagé en politique » et surtout  »pourquoi il s’est présenté à la section RDPC du déjà et Lobo ». On apprend du site camerounweb.com que «les visiteurs ont fouillé les tiroirs de la maison de fond en comble».

- Publicité -

Des informations qui laissent croire que les agresseurs n’avaient pas l’intention de tuer l’homme, encore moins de se faire de l’argent. L’homme abandonné dans un état de brûlures graves, a été conduit dans un établissement hospitalier de Yaoundé où il est en réanimation.

Au-delà de sa casquette politique, Jean Sylvain Mvondo est le Directeur de la programmation et investissement public au ministère de l’Economie, de la programmation et de l’aménagement du territoire (Minepat). Une fonction qui fait de lui le gestionnaire de la Ligne 94 ; cette ligne budgétaire réservée à des dépenses de la présidence de la République, et qui est réputée financer des personnalités du monde économique, dans des couloirs officieux, ou du moins non rendus publics. Récemment, des informations faisaient état d’un audit de la fameuse Ligne 94, décidé par la présidence de la République, sous fond de soupçons de détournements et d’enrichissement illicite.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here