Infrastructures : 1 010,5 milliards pour finaliser les projets

0
157
Infrastructures
autoroute Dla-Yde

L’Etat ambitionne de mettre en service des grands projets, afin que ces derniers contribuent efficacement au renforcement de l’appareil productif. Selon les projections, une dotation de 1 010,5 milliards sera alloué au secteur des infrastructures en 2023. Cette enveloppe sera essentiellement orientée vers : l’achèvement des travaux complémentaires de l’autoroute Yaoundé – Douala (phase 1) et la construction des voies de raccordement au réseau urbain de Yaoundé par Nkolbisson et à la Nationale N°3 par Boumnyebel ; l’achèvement des travaux de construction et de réhabilitation des routes nationales et régionales déjà engagées (Babadjou-Bamenda, Olama-Kribi, Batchenga-Ntui-Yoko- Lena -Tibati-Febadi (N°15) ; Sangmélima-Ouesso, Kumba Mamfé, Bamenda-Enugu, Yaoundé-Douala-Idenau (N°3) ; Mengong-Sangmelima, Nkolessong-Nding, Maroua- Bogo-Pouss, Ketta-Djoum, Entrée Est de Douala, pont sur le Logone) ; le démarrage et la poursuite des travaux de construction et de réhabilitation de certains axes prioritaires (Ring-road, Ebolowa-Akom IIKribi, Ngaoundéré-Garoua, Olounou Oveng, Lolabé Campo, etc.). Il va également s’agit de financer la réhabilitation de la voie ferrée Belabo-Ngaoundéré, et l’achèvement des études pour la construction des nouvelles voies (Cameroun-Tchad, Limbe-Douala, Douala-Ngaoundéré, Kribi-Edéa) ; la préparation du lancement des travaux de construction du Port de Limbé ; la construction de la voie de contournement de Yaoundé.

- Publicité -
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.