Grippe porcine : le Cameroun importe 100 porcs géniteurs pour relancer la filière

0
75

Suite à la grippe porcine qui a sévit dans le pays entre mi et fin d’année 2021, le Cameroun tente de relancer la filière.

- Publicité -

C’est dans cette optique qu’une importante cargaison de porcs géniteurs en provenance d’Europe est arrivée la semaine dernière et a été réceptionnée par le ministère de l’Elevage, des Pèches et des Industries animales pour le compte du Projet de Développement de l’Elevage (Prodel), et sous financement de la Banque mondiale, affirme Ecomatin.

Conduits dans la région de l’Ouest et précisément à la station d’élevage de Kounden, ces animaux seront pris en charge et bénéficieront d’emblée des soins des spécialistes du secteur. Ces soins devront faire valoir des plans d’affaires préalablement signés avec le Prodel et des institutions financières partenaires, pour pouvoir bénéficier de ce matériel génétique tout neuf. « À l’issue des multiplications, les fermes de reproduction font revendre ces porcs améliorés et hautement performants à d’autres organisations de producteurs actives dans le domaine de l’engraissement. Ce sont leurs produits qui seront destinés à la vente », ajoute le Prodel. Le Prodel indique par ailleurs qu’un logiciel a été conçu pour suivre la diffusion de ces porcs améliorés à travers le Cameroun. L’objectif étant d’éviter, à terme, les problèmes de consanguinité, et à contribuer de manière significative à l’autosuffisance alimentaire nationale au moyen de la mise à disposition d’un produit carné assorti d’un prix aménagé.

Les statistiques officielles relayées par le site montrent que la grippe porcine qui a frappé le pays en 2021 a provoqué l’abattage de 90 000 porcs, sur les 400 000 têtes que compte le cheptel de la région de l’Ouest. Une situation qui a par ailleurs entrainé une pénurie sur le marché, provoquant au passage une inflation dans la filière.

.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.