Entrepreneuriat. Cinq projets novateurs primés

0
233

Une offre de programmes de formation-incubation pour accélérer le développement desdits projets est adressée à leurs promoteurs avec à la clé un MBA en entrepreneuriat offert par un centre privé d’incubation.

- Publicité -

L’innovation des jeunes camerounais vient à nouveau d’être reconnue. Ils sont 5 entrepreneurs à avoir reçu des distinctions à Douala dans le cadre du business Compétition organisé par JFN-IT. Il s’agit du premier centre d’incubation et d’accélération privé agréé par le Ministère PME, de l’Economie sociale et de l’Artisanat l’année dernière.  Ledit centre  crée par Alphonse Nafack, d’Afriland First Bank, collabore avec la fondation E4IMPACT d’Italie  et encourage les entrepreneurs camerounais à développer, des entreprises à fort impact social.

Cette 1ère édition du Business Compétition  s’est déroulée en deux phases. Le Business Plan Compétition pour les entrepreneurs sortants, soit ceux qui étaient en formation dans ce centre pour le compte de la première vague; et le Business Idea Compétition pour les entrepreneurs entrants. Le Business Plan Compétition couronne douze mois d’accompagnement de haut niveau qui ont permis aux entrepreneurs de passer d’une idée de création ou de développement d’entreprise à une entreprise testée et validée sur le marché. Les critères pris en compte dans l’évaluation sont  le potentiel du business, sa capacité d’implémentation, son impact social et sa rentabilité. Dans cette catégorie, deux projets ont été sélectionnés. Le projet Royal Bio Industry sur la transformation de déchets organiques  en gaz domestique  de fanny miglange Kengne et celui de  Yannick Mvondo.  Il s’agit d’un projet de banque digitale dénomméé  PayMeQuick.

Le Business Idea Competition  quant à lui  sélectionne des projets à fort impact économique, social et environnemental. Trois lauréats ont été sélectionnés ici. Ahmadou Wadiri en premier  avec son projet de culture et  de commercialisation du riz made in Cameroun, Idriss Mongoue avec un projet de Production et  de distribution d’énergie solaire. Puis Jean Wokhui Aimé  pour son idée de transformation et commercialisation du café,  ainsi que des produits cosmétiques.  Ces lauréats bénéficient un accompagnement à forte valeur ajoutée comprenant notamment le développement des compétences, le réseautage avec l’écosystème entrepreneurial local et international, la mise à disposition de services professionnels. Entre autres services juridique, marketing, finance, la fourniture de services d’internationalisation, y compris les voyages d’affaires en Europe. Les lauréats au droit au Global MBA in Impact Entrepreneurship and Management. Un diplôme délivré par l’Université Catholique Sacré Cœur de Milan.  

Les  entrepreneurs en course ont été soumis chacun le 16 janvier à Douala à un grand oral devant un jury présidé par le promoteur de JFN Center Alphonse NAFACK. Ledit jury était constitué de banquiers, investisseurs,  des experts etc.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here