Électricité : Eneo annonce le retour des délestages

0
179

L’entreprise explique les raisons de la stabilité de l’énergie pendant la CAN , tout en préparant ses clients à renouer avec les coupures d’énergie électrique.

- Publicité -

Si les populations ont noté une amélioration dans la qualité de service pendant la coupe d’Afrique des Nations, c’est bien pour certaines raisons. Eneo Cameroon, a certes investi davantage pour renforcer la disponibilité de ses centrales de Production et de son réseau de Distribution. Mais elle justifie surtout cette amélioration par la contribution des ses clients industriels. Ceux-ci et certains commerces ont en effet « accepté de renoncer à leurs consommations pour permettre aux ménages de vivre les matches », écrit l’entreprise. Ce qui a permis de satisfaire la demande généralement plus forte le soir avec les ménages qui augmentent leur consommation. Une demande qui était encore plus à la hausse pendant une compétition comme la CAN. Les industriels ont donc contribué à réduire la pression aux heures de fortes demandes le temps de ce tournoi.

Seulement, la CAN est passée et ce coup de main n’est plus possible. Du moins n’est plus un acquis pour Eneo. L’entreprise prépare donc les clients à revivre les coupures d’énergie. « Après la CAN, l’effacement des industriels n’est plus garanti. Le déficit énergétique demeure », souligne l’entreprise. Ce déficit, à l’origine des coupures, est en réalité dû entre autres à la saturation du réseau de transport ; des connexions illégales aux réseaux de distribution ou pratiques de fraudes. Mais il y a surtout le fait que la production soit limitée dans certaines centrales, soit pour maintenance, soit du fait de l’étiage ( cas de Memve’ele) ou par manque de combustible (carburant). Eneo avait expliqué en juillet 2021 qu’elle avait constaté une augmentation de près de 40 milliards dans son budget pour l’achat du combustible. Une option qui s’est imposée à cause de la surcharge du réseau de transport nécessitant le recours aux centrales thermiques de Dibamba et de Limbé tandis que les prix du carburant est en hausse sur le marché international. Les perturbations annoncées seront particulièrement accentuées dans le Réseau interconnecté Sud. Soit des localités des régions du Littoral, du Sud-Ouest, de l’Ouest, du Nord Ouest, et du Centre. Douala-Ouest (arrondissement de Douala 4e et ses environs) est particulièrement visé. Eneo invite ses Clients à régulièrement consulter le programme des délestages sur son site web.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.