Douane : 1 032 milliards de recettes en 2021

0
208
????????????????????????????????????

Cette performance, en hausse de plus de 143 milliards par rapport à l’année précédente, est au-dessus des objectifs initiaux.

- Publicité -

L’objectif des recettes assigné à la Direction Générale des Douanes (DGD) par la loi de finance de l’exercice 2021, était de collecter 804,7 milliards de F CFA. Mission accomplie au-delà des attentes donc. La DGD a mobilisé 1 032,7 milliards de francs CFA. Des recettes qu’il convient de classer en deux catégories. D’abord, 851 milliards de francs de recettes budgétaires mobilisées, soit un taux de réalisation de 105,8 % et une plus-value de 46,3 milliards de FCFA. Comparativement aux 707,8 milliards de F CFA mobilisés au cours de l’année 2020, cette performance est en hausse de20,2 % en valeur relative, soit 143,2milliards de F CFA en valeur absolue.

PERFORMANCES EXCEPTIONNELLES

Ensuite, il y a les recettes dites hors-budget. Celles-ci ont atteint un montant total de 181,7 milliards. Ces recettes apprend-on, sont principalement constituées : du droit de transit sur le pipeline Tchad-Cameroun à hauteur de 29,1 milliards ; des recettes affectées à concurrence de 36 milliards ; des Centimes Additionnels Communaux et des droits d’accise sur les ordures perçus au profit des communes, à hauteur de 51,6milliards de F CFA ; des contributions communautaires aux fins du financement du processus d’intégration de la Cemac, de la Ceeac et de l’Union Africaine, d’un montant de 28,5 milliards de F CFA ; de la redevance informatique destinée au développement des technologies de l’information et de la communication, aux projets de modernisation de la Douane et au suivi de l’activité douanière dont le montant collecté en 2021 se situe à 3,8 milliards de F CFA ; enfin, de la taxe d’inspection sanitaire et vétérinaire d’un montant de4,6 milliards de FCFA destinée à alimenter les caisses de développement de la pêche maritime et de l’élevage. Les performances de l’exercice 2021 des douanes camerounaises ont été présentées par le directeur général de l’institution le 26 janvier dernier à Yaoundé. C’était à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la Douane (JID) placée sous le thème :« Accélérer la transformation numérique de la Douane en développant une culture de la donnée et un écosystème performant ». Selon Fongod Edwin Nu-vaga, il convient de relever qu’un nouveau cap a été franchi en termes de mobilisation des recettes par la Direction Générale des Douanes. En effet, le pic des recettes douanières était jusqu’ici établi à 841,5 milliards de FCFA en 2019. De quoi se féliciter pour les efforts consentis dans un contexte particulièrement difficile. Malgré en effet la persistance de la pandémie de coronavirus, l’insécurité intérieure et aux frontières, la DGD ne s’est pas limitée à faire de bons résultats uniquement au plan de la collecte des recettes.

CONTENTIEUX, AMENDES

.En termes de contentieux douanier par exemple, des performances exceptionnelles ont également été atteintes en 2021, a indiqué le directeur général de la Douane. L’analyse des indicateurs des 13 sessions d’approbation des dossiers contentieux de l’année 2021 permet de constater que le rendement moyen mensuel escompté au titre des droits compromis ou éludés a été dépassé, soit une moyenne mensuelle de 1,1 milliard de F CFA pour les droits compromis ou éludés,1,11 milliard pour les amendes et 743 dossiers pour le nombre d’affaires contentieuses. « Le cumul annuel des droits compromis ou éludés se chiffre à 13,1 milliards de F CFA, soit un excédent de 3,1 milliards en valeur absolue et 32 % en valeur relative, comparativement aux performances enregistrées au titre de l’exercice 2020», a révélé le DGD. De plus a-t-il encore confié, les amendes recouvrées, culminent à 14,4 de F CFA, pour un taux de réalisation de 115 %, et une variation positive de 1,9 milliard de francs par rapport à l’année 2020. Enfin, le nombre d’affaires durant les13 sessions de l’année 2021 se chiffre à 9.653 dossiers contre 7.564 en 2020, soit un accroissement de 2.089 affaires en glissement annuel.

Pour l’année 2022, il convient de rappeler que dans le cadre de la Loi de Finances, il est attendu 903,9 milliards de F CFA de recettes douanières, soit une hausse de 99,2 milliards de FCFA par rapport à l’exercice 2021.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.