Des équipements pour la résilience économique de Bibémi

0
12

D’une valeur de 26 millions de francs CFA, cet appui a été accordé aux jeunes porteurs de projets par le gouvernement en collaboration avec le programme des nations Unies pour le développement.


Le ministère de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), avec l’appui du Programme des Nations-Unies pour le Développement ont remis des équipements de 26 millions de francs CFA aux populations de Bibemi. De jeunes porteurs de projets et des groupes organisés autour des chaînes de valeur prioritaires, ont reçu le 03 juin 2021 dans cette localité, des équipements visant à booster l’activité économique de la circonscription administrative. Ces dons sont constitués entre autres du matériel informatique, du matériel de bureau et des machines à coudre, du matériel agricole, des ustensiles électroménagers… Le transfert des équipements informatiques et du matériel roulant offert à la Commune de Bibemi vise l’opérationnalisation du Bureau d’Emploi Municipal, qui contribuera au renforcement de l’employabilité des jeunes et des femmes dans cette commune. Les intrants agricoles remis aux acteurs organisés autour de la filière maïs identifiée comme filière porteuse de croissance, permettront d’améliorer les revenus des bénéficiaires, tandis que les appuis matériels apportés aux jeunes porteurs de projets innovants, contribueront à assurer leur insertion socioéconomique et leur pleine participation au développement de la Commune de Bibemi. « Cette action a pour objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté et des inégalités à travers l’amélioration de l’accès des jeunes et des femmes aux opportunités d’emploi, en vue de renforcer leur résilience économique », a précisé le directeur général de la planification et de l’aménagement du Territoire par intérim, Zoutene Doufene, représentant du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey. La remise du matériel se poursuivra dans huit autres Communes des régions du Nord, de l’Extrême Nord, de l’Adamaoua et de l’Est, pour un coût total de plus de 187,5 millions de francs CFA. Ce qui « témoigne de l’engagement du gouvernement, soutenu par le PNUD, à renforcer l’autonomie des communes dans la gestion des questions d’emploi, et à assurer l’inclusion économique et financière de toutes les couches de la population au niveau local », a précisé le représentant du Minepat. En rappel, ces interventions font suite à des consultations participatives ainsi qu’à l’exploitation du rapport de l’étude diagnostique et du plan de développement des filières potentiellement porteuses dans la Commune de Bibemi effectuée en 2013 dans le cadre du sous-programme de réduction de la pauvreté à la base.

- Publicité -

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here