Crime : Une jeune fille assassinée à Bafia

Le corps de Christelle Simo a été découvert par une connaissance.

0
158

Elle ne mettra pas à profit le baccalauréat technique qu’elle vient de décrocher. Pire, sa famille ne la reverra plus jamais. Christelle Ndemgne Simo a été retrouvée morte jeudi dernier en ténue d’Eve dans un caniveau de l’école maternelle du quartier résidentiel de la ville de Bafia. « j’ai appris le décès de Christelle par un morguier qui a reconnu le corps de Christelle et est venu alerter la famille ; il nous a demandé où est Christelle, on lui a dit qu’on ne la voit pas depuis hier ; il nous a demandé de venir regarder le corps qui est à la morgue si ce n’est pas celui de Christelle», raconte Olivier Kuaté, l’oncle de la défunte, au micro d’Equinoxe. « Il connaissait Christelle et passait souvent ici à la maison avec elle », précise-t-il. « Christelle était avec moi mercredi à 20h… le matin on l’attendait pour aller vendre la banane ; sa mère court à l’intérieur pour vérifier elle n’est pas là. On commence à la chercher. Le lendemain vendredi, elle n’est pas toujours là. J’avais un palu très douloureux, le morguier arrive ici et m’informe que mon enfant est à la morgue…», témoigne monsieur Simo, le géniteur de la défunte.

- Publicité -

Mais rien à se mettre sous la dent pour le moment, de ce qui s’est passé, ni des circonstances du décès. Les premiers éléments d’enquête issus de l’autopsie font état de traces de sévices corporelles et de violence sexuelle. « Elle a été copieusement violée ; mais je vous assure qu’on n’a rien enlevé sur elle. Mais son corps a été piquée comme si on l’a poignardée (Sic)», confirme Olivier Kuaté. Seules les enquêtes ouvertes par les autorités compétentes pourront lever un pan de voile sur ce qui s’est passé. Entre temps, la famille est inconsolable.  

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.