Coopération : de nouveaux émissaires de la Grande Bretagne au Cameroun

0
36

Ils ont été annoncés par Christian Dennys McClure, haut-commissaire de la grande-Bretagne au Cameroun, reçu le 30 septembre dernier par le ministre en charge de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey.


La Grande-Bretagne tient à densifier son partenariat économique avec le Cameroun. C’est le message que sont venus transmettre deux nouveaux émissaires du pays au ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey. Le Haut-Commissaire de Grande-Bretagne au Cameroun, son Excellence Dr Christian Dennys McClure a été reçu en audience le 30 septembre dernier à Yaoundé. Il était alors question pour les deux personnalités de revisiter la coopération entre les deux pays. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour: le volet politique, commercial, environnemental. « Nous avons eu une bonne discussion aujourd’hui sur quelques sujets d’intérêts communs. Notamment le développement durable, le commerce. C’est une bonne opportunité pour une discussion sur les nominations de nouveaux responsables du Royaume-Uni au Cameroun », confie son Excellence Dr Christian Dennys McClure. Sur le plan purement diplomatique, de nouveaux dirigeants anglais sont annoncés au Cameroun et sur le continent. Il s’agit-la de Jeffrey Donaldson, le nouvel envoyé commercial de la Grande-Bretagne au Cameroun, qui a déjà marqué son intérêt à visiter le Cameroun et se donne pour objectif dans sa feuille de route une amélioration des relations commerciales entre les deux pays. Il est suivi dans cet élan par le nouveau ministre pour l’Afrique Vicky Ford, qui a également exprimé beaucoup d’intérêt à venir au Cameroun et ses plans dans les domaines du commerce et le bienêtre de la jeune fille camerounaise et la femme. Sur le plan commercial, le Cameroun et la Grande-Bretagne sont liés par les accords de partenariats économiques (APE), depuis la sortie de ce pays de l’Union européenne. Pour le Haut-commissaire de Grande-Bretagne au Cameroun, « les APE sont mis en place et nous avons hâte de voir l’implémentation de cet accord », lance-t-il. L’accord paraphé le 9 mars 2021 à Londres permet aux deux pays de poursuivre sereinement leurs échanges commerciaux. D’une part, il permet au Cameroun de continuer de bénéficier d’un accès préférentiel sans droit de douane et sans contingentement pour la totalité de ses produits sur le marché britannique, et d’autre part sur le plan diplomatique, de sauvegarder les liens historiques qui existent entre le Cameroun et la Grande Bretagne.

- Publicité -

Le Royaume-Uni est le onzième marché d’exportation du Cameroun et le 18 fournisseur du pays. Les échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et le Cameroun s’élevaient en 2019, à plus de 145,1 milliards de francs CFA. Les principaux produits d’exportation du Cameroun vers le Royaume-Uni cette année étaient constitués de bananes (27 millions de livres sterling, soit 12% des exportations totales de la banane camerounaise), du bois et les produits du bois (25 millions de Livres sterling, soit 16,1% des exportations), ou du pétrole brut (62,1% des exportations totales sur la période de 2013- 2017). A l’inverse, les Britanniques ont vendu pour 51 millions de Livres sterling de marchandises au Cameroun en 2019 (diverses machines et appareils mécaniques ou électriques, des boissons, des hydrocarbures, des véhicules et des produits pharmaceutiques etc.).

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here