CBLT : le Forum des gouverneurs se tiendra en octobre

0
61

Initialement prévue pour 2020, puis reportée à une date ultérieure en raison de la pandémie, la 3e édition de cette rencontre annuelle sous régionale se tiendra les 4 et 5 octobre prochains.

La date est désormais calée. Le Cameroun abritera la 3e édition du Forum des gouverneurs de la Commission du Bassin du Lac-Tchad (Cblt) du 4 au 5 octobre prochain. Les autorités camerounaises et les représentants de la Cblt s’y sont accordés le 1er juin dernier. C’était au cours d’une séance de travail présidée par Paul Tasong, ministre délégué auprès du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), représentant le ministre Alamine Ousmane Mey. Avec le chef de Mission de la Force Multinationale Mixte (Mfmm) et la délégation de la CBLT que menait l’ambassadeur Mamman Nuhu, sécrétaire exécutif du Bassin du Lac-Tchad, cette rencontre avait pour principal objectif, de sélectionner une date à cet évènement repoussé d’un an du fait des restrictions liées à la Covid-19 et d’adopter les modalités pratiques suivant lesquelles se tiendra l’évènement. Pour l’un et l’autre point, la mission a été accomplie. « Nous avons atteint les objectifs de la séance de travail. La 3e édition du Forum des gouverneurs de la Cblt se tiendra en octobre prochain. Nous avons opté pour une participation hybride au Forum, soit en présentiel pour certains et en visio-conférence pour d’autres. Cette décision dépendra néanmoins de l’évolution de la pandémie d’ici au mois d’octobre », a annoncé le secrétaire exécutif de la Cblt.

- Publicité -
Les défis sécuritaires au programme de la prochaine chaine

La Forum des gouverneurs de la Cblt est un organe consultatif et opérationnel de cette institution destiné à affirmer le leadership unique et la promotion du dialogue sous régional sur les défis transnationaux et transversaux et à coordonner les actions communes des 08 provinces ou régions du Cameroun, du Tchad, du Nigeria et du Niger, les plus touchées par les affres de Boko Haram. C’est dans ce sens que se tiendra à Yaoundé la 3e édition dont les objectifs spécifiques sont « d’une part d’évaluer le développement humanitaire et sécuritaire dans le bassin du lac Tchad, les progrès réalisés dans la mise en œuvre des interventions de stabilisation, ainsi que de la contribution de la société civile à la stabilisation de la région », renseigne- t-on au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire. D’autre part, « il sera question d’examiner l’état de la coopération civilo-militaire et humanitaire, d’analyser les opportunités et les défis de la coopération transfrontalière et d’examiner les différentes options et solutions pour réhabiliter et réintégrer les personnes jadis associées à Boko Haram », indique la même source. Après les éditions de 2018 à Maiduguri au Nigéria et 2019 à Niamey au Niger, le Cameroun s’était proposé d’accueillir l’édition 2020 en juillet 2019, et avait reçu l’accord du président de la République pour ce faire. Le contexte sanitaire imposant de nouvelles restrictions, l’évènement avait été repoussé.

Par Canicha Djakba

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here