Appui budgétaire: vers un nouvel accord avec le FMI

Les ministres camerounais en charges des Finances et de l’Economie sont en discussion avec l’institution de Breton Wood depuis la semaine dernière.

0
894
Le gouvernement en pourparlers avec le FMI pour un nouvel accord

Le Cameroun souhaite obtenir un nouvel accord de prêt avec le Fonds Monétaire International (FMI). Des discussions sont en cours à l’effet d’étudier les contours de la demande des  autorités camerounaises. Elles auraient effectivement commencé le 20 janvier dernier comme annoncé  par le ministre des Finances Louis Paul Motaze, au cours du lancement de l’exercice budgétaire 2021 à Ebolowa. Selon une source officielle au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), les ministres des Finances et du Minepat et leurs collaborateurs effectuent les négociations par visioconférence. Sans apporter des précisions sur l’enveloppe demandée, le cadre de cette administration révèle cependant que l’Etat sollicite un nouvel accord en vue de mener à bien la relance de l’économie camerounaise, en mal depuis près d’un an par les effets de la Covid-19. Une hypothèse tout à fait plausible qui revient en effet sur les indications qu’avaient données le Minfi concernant les conditions de réussite de la mise en œuvre de l’exercice budgétaire 2021, au cours de son allocution à Ebolowa.

- Publicité -

La réussite du budget conditionnée par l’obtention de cet accord

La première condition pour redresser l’économie en 2021 est selon le ministre des Finances la maîtrise de la pandémie. Le Minfi indiquait alors au cours du lancement du budget 2021 le 13 janvier dernier, que si le pays veut renouer avec une croissance de nouveau positive et atteindre les 3,3 % de taux de croissance de son PIB qu’il escompte en fin 2021, tous les efforts devraient être mis en œuvre pour maîtriser, voire stopper la pandémie coronavirus au Cameroun. La deuxième condition à remplir est, toujours selon le ministre, « que nous parvenions à conclure un nouvel accord avec le Fonds Monétaire International. Nous entamerons les discussions le 20 janvier prochain pour un nouvel accord avec le FMI », avait-il alors déclaré. A dire la place qu’occupe la signature de ce nouvel accord avec le FMI dans l’atteinte des objectifs fixés dans la loi de finances 2021 et le programme économique, financier, social et culturel du Cameroun pour l’année en cours.

Le dernier décaissement du FMI  pour le Cameroun date d’octobre 2021 avec 86,525 milliards de francs CFA au titre de la deuxième tranche de Facilités de Crédits Rapide (FCR). Le décaissement était un appui budgétaire en vue d’améliorer la résilience du pays face à la Covid-19 et à ses répercussions sur l’économie. Selon les dernières données publiées par la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA), l’encours de la dette du Cameroun la plus élevée au 30 septembre 2020 était celui envers le FMI. Il se chiffre selon ce rapport à 468, 4 milliards de francs CFA soit 337,7 milliards de francs CFA au titre d’appuis budgétaires et 130,7 milliards de francs CFA au titre d’appui budgétaire Covid-19.

Canicha Djakba

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here