Appui budgétaire : La France accorde 46 milliards de F CFA au Cameroun

0
60

Ce financement permettra de stabiliser le cadrage budgétaire de l’exercice en cours et soutenir le nouveau Programme économique et Financier avec le Fonds monétaire International (FMI).

- Publicité -

La France s’engage à décaisser au cours de l’exercice 2022 en cours, près de 46 milliards de francs CFA pour soutenir le nouveau Programme Economique et Financier du Cameroun avec le Fonds Monétaire International (FMI). Ce financement représente la première tranche d’un « accord-cadre multi-tranches» d’un montant de 150 millions d’euros (98,4 milliards de F CFA)signé le 4 février entre l’Agence Française de Développement (AFD) et le gouvernement camerounais, au titre du Prêt de Soutien Budgétaire (PSB).

ENVIRON 197 MILLIARDS ACCORDES DEPUIS 2016

Outre ce premier décaissement attendu de 70 millions d’euros (45,9milliards de F CFA) représentant la tranche 2022 de ces appuis budgétaires de la France, le reste des fonds sera progressivement décaissé jusqu’en 2024, date de la fin du nouveau Programme en cours entre le Cameroun et le FMI. Ce concours financier accordé par la France dans le cadre de l’Accord-cadre multi tranches au titre du Prêt de Soutien Budgétaire devrait donc aussi permettre de stabiliser le cadrage budgétaire de l’exercice en cours. « Dans le cadre du Programme Economique et Financier du Cameroun soutenu par le FMI depuis 2016, la France, à travers l’AFD, a apporté un soutien d’environ 197 milliards de F CFA. Cette fois-ci, dans le cadre du programme 2022-2024, la France apporte un soutien de 98 milliards de F CFA, avec pour l’année 2022 déjà un décaissement probable de près de 46 milliards de F CFA », s’est félicité Alamine Ousmane Mey, le ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire. A noter que c’est le 29 juillet 2021 que le Conseil d’administration du FMI a approuvé le nouveau programme économique et financier avec le Cameroun, qui s’étend jusqu’en 2024. Ce programme est assorti d’un montant de crédits de près de 375 milliards de FCFA, à décaisser par cette institution de Bretton Woods, pour accompagner le programme des réformes économiques et financières du Cameroun sur une durée de 3 ans. A cette enveloppe, il faut ajouter les appuis budgétaires à mettre à la disposition du Cameroun par d’autres partenaires financiers multilatéraux et bilatéraux.

Par Amandine Atangana

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.