Agriculture : 6,35 milliards pour les cultivateurs de cacao et café

0
31

Le guichet producteurs opérationnel depuis la semaine dernière permet de subventionner jusqu’à 40 % l’acquisition d’intrants agricoles par les paysans.


Annoncé depuis février dernier, le guichet producteurs est effectif depuis la semaine dernière. Il a été officiellement ouvert le 8 juillet dernier au cours d’une cérémonie co-présidée par Gabriel Mbairobe, ministre de l’Agriculture et du développement rural et par Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre du Commerce. Le guichet producteurs est en effet le nouveau mécanisme qui permettra aux producteurs de cacao et de café de bénéficier d’une subvention de 40% pour l’acquisition d’intrants agricoles.

- Publicité -

Directement adressé aux agriculteurs, ce nouveau mécanisme de financement de la production du cacao et du café repose sur une application. Le producteur demandeur doit au préalable ouvrir un compte bancaire, puis installer l’application dénommée « Guichet producteurs». Une fois devant l’interface de l’application, le cultivateur donne un certain nombre d’informations sur sa plantation et sur lui-même. Les informations validées et enregistrées, guichet producteur génère un numéro de référence et un code QR. En plus de ces étapes, le producteur verse les 60 % du montant demandé pour l’acquisition des intrants dans le compte, et reçoit par la suite les 40% restants du Fonds de développement des filières cacao et café (Foddec). Le bénéficiaire passe enfin sa commande auprès d’un fournisseur qu’il aura lui-même choisi. Un producteur ne pourra bénéficier de subvention au-delà de deux hectares d’une part, et la plantation en question devra être âgée d’au moins 30 ans d’autre part. Selon le Foddec, l’institution qui devra gérer et pourvoir à ces financements, pour la seule année 2021, entre 500 000 et 700 000 bons d’achats devront être octroyés aux agriculteurs, le tout pour une valeur de 6,350 milliards de francs CFA. Si pour cette première année seul le financement des intrants agricoles est prévu, les prochaines, ce financement devrait s’étendre à l’achat des machines agricoles et autres équipements modernes. Le but étant d’aider les producteurs à booster leur productivité, afin de permettre au Cameroun d’atteindre l’objectif de production de 640 000 tonnes de cacao et de 160 000 tonnes de café d’ici 2030.

Les avantages qu’offre le guichet producteurs

En plus de l’accroissement projeté de la production du cacao et du café, grâce au « Guichet producteurs », le Foddec prévoit une meilleure connaissance de la cartographie des producteurs et des parcelles exploitées sur le territoire national. Bien plus, il sera « un outil de modernisation de l’agriculture en ce qu’il encourage la bancarisation des producteurs et l’utilisation du numérique au service du développement rural », a indiqué Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre du Commerce. Et le ministre Gabriel Mbairobe de renchérir, « c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le secteur de l’agriculture. Ce guichet participe de la valorisation du producteur qui devient un agent économique responsable». Ce mécanisme validé le 24 février dernier par le président de la République n’attend donc plus que les souscripteurs.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here