Affaire Malika : Martin Camus Mimb libre

La Cour d’appel du Littoral en a décidé ainsi ce jour.

0
81
Camus Mimb et Malika Bayemi le "jour fatal"

Martin Camus Mimb va enfin respirer l’air de la liberté. La Cour d’appel du Littoral a accordé ce 16 novembre 2021 une liberté provisoire au journaliste fondateur de Radio sport info (RSI). Ce que lui avait refusé en instance le Tribunal de Première instance de Douala-Bonanjo.

- Publicité -

C’est une première « victoire » pour le célèbre chroniqueur sportif qui croupit derrière les barreaux en compagnie de son ami Wilfried Eteki depuis le 14 juillet 2021. Leurs avocats ont estimé que les faits reprochés à leurs clients ne sont pas aussi lourds qu’ils ne puissent pas comparaître libres. En revanche, Eteki, son co-accusé, reste derrière les barreaux pour la suite de la procédure.

Les deux individus qui sont poursuivis pour « atteinte à l’intimité de la vie privée par voie électronique et publications obscènes et complicité, fausses nouvelles, proxénétisme, diffamation », ont d’office plaidé coupables de diffusion d’images privées de Malicka Bayémi sans son accord. Ce qui a porté atteinte à la vie privée de cette jeune dame avec qui ils auraient eu des relations intimes dans les locaux de l’entreprise du reporter vedette mi-juillet dernier. Scène qui se serait déroulée dans la stricte intimité des trois, mais des photos de leurs actes se sont retrouvées sur la place publique.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here