Accident de Ndikinimeki : Avenir du Noun suspendu pour un mois

La décision a été prise par le ministre Massena Ngalle Bibehe.

0
1227
ngalle-bibehe-massena en guerre contre les accidents de la route

Deux jours après l’accident qui a impliqué deux bus de la compagnie Avenir voyages dimanche 27 décembre dernier, le ministre des Transports (Mintransports) a pris une décision qui suspend d’un mois d’activité la compagnie de transports Avenir voyages. Après les premiers éléments d’enquête, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a jugé coupables la compagnie qui a vu deux de ses bus terminer leurs courses dans un cours d’eau à Ndikinimeki. Laissant sur le carreau pas moins de 35 morts au premier décompte.

C’est une décision diversement appréciée par l’opinion publique, tant la même sanction revient presque systématiquement après chaque accident faisant un nombre « élevé » de morts. Mais à l’épreuve, la route continue de happer des usagers. En attendant, le ministère des transports se contente de cette mesure « sparadrap ».

Mieux comprendre le sujet

La Nationale N°4 enregistre un carnage à quelques jours de Noël

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.