Route Babadjou-Bamenda : les travaux s’accélèrent.

La réhabilitation de la section Babadjou-Matazem a atteint un niveau d’avancement de 21 % en ce mois.

- Publicité -

Engagé il y a quelques mois, le rythme des travaux de réhabilitation de la route Babadjou Bamenda s’intensifie. Selon les données du ministère des Travaux publics (Mintp), le taux d’avancement général des travaux a atteint 21 % environ sur la section Babadjou-Matazem, avec un écart financier de 7.32 %. Le niveau d’avancement des travaux aurait pu être plus élevé, apprend-on, mais ils ont été influencés par des contraintes liées aux pluies enregistrées dans la zone d’intervention du projet tout comme l’impact de la récente pénurie de gasoil. Cependant, l’entreprise Bun’s reste focalisée sur son objectif et poursuit sa percée. C’est ainsi qu’elle s’attèle actuellement à l’exécution des travaux de nettoyage et de débroussaillage des emprises jusqu’au point kilométrique 17.

Les travaux concernent aussi concomitamment la couche de forme, la couche de fondation, la couche d’imprégnation, la monocouche, la mise en œuvre du grave bitume, les travaux d’aménagement des ouvrages hydrauliques, les travaux géotechniques et la production des agrégats à la carrière de Santa. Les travaux sur la couche de forme couvrent un linéaire de 12 kilomètres, tandis que ceux relatifs à la couche de fondation s’étendent sur 8,550 kilomètres et la monocouche est mise en œuvre sur 4,680 kilomètres.

Toujours selon des informations du ministère des Travaux publics, les travaux liés à la grave bitume couvrent actuellement un linéaire de 3.3 kilomètres. Les fossés bétonnés sont réalisés sur 2.500 kilomètres. S’agissant des dalots, 69 ml de dalots 1×1 et 1.5×1.5 ont déjà été préfabriqués. « Les instructions du maître d’ouvrage convergent vers plus de visibilité dans les travaux sur les sections 2 et 3, dont les contrats ont récemment été attribués aux entreprises Bun’s et Bofas », indique le Mintp sur son site internet.

Pour mémoire, le projet de réhabilitation de la route Babadjou-Bamenda est financé par la Banque mondiale à hauteur de 110 milliards de F CFA. Le projet dont les travaux ont été lancés le mardi 16 mai 2017, consiste en la re construction de la route Babadjou-Bamenda sur 35 km ; l’aménagement de la voie de contournement de la falaise de Bamenda en 2×2 voies sur une longueur de 5 km et l’aménagement de la traversée urbaine de Bamenda en 2×2 voies sur une longueur de 12 kilomètres. Le dimensionnement de la chaussée à reconstruire prévoit une couche de fondation de 25 cm en matériaux re cyclés ; une couche de base de 10 cm en grave bitume et une couche de roulement de 6 à 7 cm en béton bitumineux.

Dans sa configuration actuelle, l’axe routier Babadjou-Bamenda comporte des sections. Il s’agit de la section Ba badjou-Welcome to Ramenda d’un linéaire de (35 Km) qui a été divisée en deux lots. D’une part, Babadjou-Mata zem (17 km) et Matazem-Welcome Ramenda (18 km), d’autre part. Les autres sections notamment la voie de contournement de la falaise de Bamenda (4,93 Km) et Ecole des cham pions-Agence de voyage Amour Mezam-junction-finance junction-veterinary-junction (11,99 km) qui n’ont subi aucune modification.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.