Tristesse : Claude Ndam est mort

L’artiste musicien s’est éteint tôt ce matin à Yaoundé.

0
447

La faucheuse a encore frappé dans le milieu des artistes camerounais Claude Ndam s’en est allé aux premières heures de ce in de souffrance juin Des sources concordantes parlent d’une mort « des suites de maladie » à son domicile au quartier Cité verte. Claude Ndam était malade depuis quelques mois. L’auteur de « U nguo ya ? » avait subi un Accident vasculaire cérébral (Avc) le 15 février dernier, qui l’a plongé dans un état d’inactivité. Une seconde fois qui n’a pas épargné la vie de l’homme. En effet, en 2010, Claude Ndam avait déjà été victime du même malaise et l’hôpital général de Yaoundé avait pu sauver sa vie. Une seconde fois, l’homme a pu braver la faucheuse, qui s’est vengée la 3ème fois.

La page est définitivement tournée pour cet artiste qui s’est lancé dans la musique dans les années 80. Même s’il s’essaie dans le jazz et le rock, Claude Ndam est davantage illustré dans le folklore de son Noun natal. Son titre « U nguo ya » est abondamment repris à travers le territoire national. L’artiste s’impose et inspire une jeunesse qui a plutôt réussi : Sergeo Polo reprend le titre Mona en 2011 ; six ans plus tard, Stanley Enow obtient un featuring avec le doyen, dans « love song ». Une renaissance pour cet artiste qui n’avait plus produit depuis plusieurs années. Mais la faucheuse en a décidé autrement.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.