Tourisme : la destination Cameroun en berne

0
579

Déjà en berne, le tourisme camerounais vit des jours encore plus difficiles depuis l’avènement du nouveau coronavirus. Si la pandémie a contraint les gouvernements du monde à prendre des mesures conséquentes pour bloquer la propagation du virus, la fermeture des frontières terrestres, maritimes et surtout aériennes met un terme à l’arrivée des touristes en terres camerounaises. Le séisme est mondial et il commence déjà à avoir des répercussions sur le Cameroun. La première, c(est incontestablement le report à une date ultérieure, du Championnat d’Afrique des Nations (Chan) initialement prévu du 4 au 25 avril en cours.

« Comme avec le glissement de la date de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 initialement prévue au Cameroun, le report du Chan va entraîner un gros manque à gagner pour l’économie de notre pays en termes de recettes liées au tourisme », avoue sous le couvert de l’anonymat, un employé du ministère du Tourisme et des Loisirs (Mintourl). Si les chiffres officiels en termes de pertes n’ont cependant pas encore été communiqués, notre source croit savoir que ceux-ci ne seraient pas très loin des prévisions qui avaient été faites en marge de la CAN reportée de 2019. Selon les calculs de ce département ministériel, le Cameroun avait un objectif de 1000 touristes étrangers.

Lesquels devaient générer 75 milliards de francs CFA de frais de visa, 10 milliards de francs CFA de frais de timbres d’aéroport, 120 milliards de francs CFA de taxes touristiques reversées à l’Etat. Soit un total partiel de 205 milliards de francs CFA. Des investissements notamment attendus dans le transport, l’hébergement, la restauration, la communication téléphonique, l’artisanat et autres souvenirs, la visite des sites touristiques et les loisirs etc. Le coronavirus est donc venu fausser les prévisions. Et pas seulement pour le gouvernement. Les agences de tourisme et de voyages, habilitées à exercer sur le territoire national connaissent également les mêmes difficultés. Certains ont même dû mettre « une pause à durée indéterminée » à leurs activités.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.