Socaver a réalisé un bénéfice net de 97 millions en 2018

La filiale camerounaise du groupe français Société Anonyme des Brasseries du Cameroun a produit 36 700 tonnes de verre et de 538 000 casiers à la période sous revue.

0
680

Au cours de l’année 2018, la  Société Camerounaise de  Verrerie (Socaver) indique  avoir réalisé un bénéfice net de 97,294  millions de francs CFA sans distribué  de dividende. La filiale camerounaise  du groupe français Société Anonyme  des Brasseries du Cameroun (Sabc),  révèle également que la production,  avec les fours n° 1 (qui a fonctionné  jusqu’au 7 mai 2018) et n° 2, a atteint  36 700 tonnes de verre contre 34 000  tonnes prévues au budget et 49 800  tonnes produites en 2017. « Ce  volume a été réalisé avec un taux  moyen de groisil (débris de verre  pulvérisés utilisés dans la fabrication  des verres communs) de 72,71 % et  un rendement de 90,95 % »,  apprend-on auprès de l’entreprise.

Toujours à la période sous revue,  Socaver revendique une production de  538 000 casiers contre une prévision  de 1273 000 casiers et 1 842 000  casiers produits en 2017. « Les  chiffres du budget 2018 montrent une  anticipation à la baisse des activités  bouteilles et casiers de 31 % et 32 %  respectivement. L’activité en 2018 a  été particulièrement impactée par  l’export qui a chuté, au final, de 82 %  par rapport à 2017 (- 460 000 unités) », rapporte la filiale de la Sabc.

En rappel, Socaver envisage produire  19 000 tonnes de verre. A cette  production s’ajoutera le stock de 7  500 tonnes de verre disponibles  depuis le début de l’année. Ce qui  portera le stock de verre à 26 500  tonnes. La société compte ainsi  commercialiser au cours de l’année 22  000 tonnes de verre. « Les missions  assignées à Socaver pour le compte  de 2019 sont notamment la  production et la commercialisation des  bouteilles en verres et des casiers en  plastiques, dans un futur très proche  les préformes », apprend-on auprès  de l’entreprise. Pour atteindre ses  objectifs, l’entreprise s’est lancée dans  un vaste processus de modernisation  de son usine de production. Ainsi, elle  prévoit de reconstruire son Four N° 2  acquis en 2011 et arrivé en fin de vie.  La société projette également de  construire un atelier préformes et  d’acquérir des équipements  performants pour le contrôle qualité  etc.  Unique verrerie en Afrique centrale, la  Socaver commercialise également ses  produits au Tchad, en République  Centrafricaine, au Gabon, en Guinée  Equatoriale et au Congo Brazzaville. «  L’expertise de Socaver est également  reconnue dans plusieurs pays de  l’Afrique de l’ouest tels que la Cote  d’ivoire, le Sénégal, le Burkina-Faso,  le Mali, le Niger, la Guinée Conakry »,  se réjouit l’entreprise. Créée le 28 juin  1966 à Douala, la Société  Camerounaise de Verrerie est  spécialisée dans la fabrication du verre  creux et produit annuellement 55 000  tonnes de verre fondu.     

Ghislaine Ngancha (Défis Actuels)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here