Les auditeurs de Soleil Fm n’ont pas écouté la voix de Michaël Dopas depuis hier 28 novembre 2018. Le rédacteur-en-chef et animateur de la tranche matinale « Sport et Investigation» séjourne désormais à la prison centrale de Kondengui. Convoqué pour le 21 novembre, le reporter de Soleil Fm a finalement été jeté à la prison centrale de Yaoundé. Un mandat de dépôt a été signé contre le diffamateur lorsqu’il a déféré à une autre convocation hier mercredi. Soleil Nyassa, le promoteur de Soleil Fm et Sébastien Ebala, consultant dans cette chaîne de radio située au quartier Omnisport, sont (encore) libres. Eux qui étaient impliqués dans la même affaire.

Les faits remontent au 17 septembre dernier. Au cours de l’émission Sport et investigation, le journaliste et son consultant ont fait des « révélations » fracassantes sur la prise de contrôle de la tanière des Lions indomptables par Samuel Eto’o Fils. L’ancien capitaine des Lions indomptables qui joue des rôles importants dans le dossier de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019, et même dans la gestion du football camerounais depuis bientôt un an, est accusé par ces deux animateurs de cette tranche d’antenne sur Soleil Fm, de pratiques sexuelles contre nature. Des pratiques qui, selon eux, justifient son pouvoir sur les sélections nationales dont ses proches se retrouvent à divers postes de responsabilité.
Avant de saisir la justice, Samuel Eto’o avait déjà traîné Michaël Dopas Dom Pipelassi devant le Conseil national de la communication (Cnc) en octobre dernier. Alors que les responsables de la radio essayaient de faire profil bas, Michaël Dopas et Sébastien Ebala avaient juré détenir des preuves de leurs allégations, et s’étaient dit disposés à aller se défendre au tribunal. L’affaire est encore pendante ; mais le diffamé a cru bon de passer à une vitesse supérieure, pour essayer de laver son image et son honneur.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here