Ressources humaines : Le personnel de DIT migre à la RTC

La crainte d’un lendemain incertain a fait place net à l’assurance et la motivation de relever le défi de la gestion nationale du Terminal à Conteneurs au profit de l’économie camerounaise.

0
886

Ce 23 décembre 2019, le Direction des Affaires Judiciaires du Port Autonome de Douala a requis des huissiers de justice pour servir aux personnels de Douala International Terminal, des réquisitions demandant à chaque employé d’être à son poste de travail dès le 2 janviers 2020. Jour de reprise des activités que les quais du Wouri. Si le Port Autonome de Douala mettait là en branle ses pouvoirs et prérogatives de puissance publique que lui confère le décret N°2019/034 du 24 janvier 2019 qui précise que « dans le cadre de l’exercice de ses missions de service public… Le Port Autonome de Douala dispose des pouvoirs de police et des prérogatives de puissance publique. A ce titre, il est investi de tous les droits et avantages reconnus à l’État par les lois et règlements en vigueur ». Car, face aux tentatives et autres manœuvres de démobilisation et de découragement des travailleurs encore sous contrat avec Douala International Terminal jusqu’au 31 décembre 2019, le Port Autonome de Douala se devait de prendre des dispositions adéquates.

Ces réquisitions aux personnels sont une assurance de ne pas perdre son emploi en attendant la signature des nouveaux contrats de travail, à ceux devant apporter leur expertise à la Régie du Terminal à Conteneurs. Ils donc servis pour, non seulement, éviter une superposition des contrats de travail, mais constituent également, un acte de protection des employés du Terminal à Conteneurs, qui peuvent être sûrs de faire partie des effectifs de la RTC. C’est donc plutôt avec anxiété que ceux qui n’ont pas encore reçu cette assurance attendent les huissiers qui ont poursuivi jusqu’à hier dimanche la distribution du fameux document leur permettant d’être en poste le 2 janvier 2020.

Par Jean Luc Fassi

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here