Réorganisation de Camtel : ce qui va changer

Le président de la république a ordonné le 28 mai l’ouverture du capital de l’opérateur de télécoms et qui définit les modalités de recrutement du personnel et la gestion de cette entreprise.

0
293
siège deCamtel à Yaoundé.

Le 28 mai dernier, le  président de la  République, Paul Biya a  procédé à la réorganisation de la  Cameroon Telecommunication  (Camtel). Les principaux  changements de ce décret sont  l’ouverture du capital de la société  camerounaise de télécoms aux  opérateurs privés, les modalités  de recrutement du personnel la  gestion de l’entreprise…

 Camtel s’ouvre au  secteur privé

 C’est l’article 2 du décret  N°2019/263 du 28 mai 2019 portant  réorganisation de la société Camtel  qui permet à l’opérateur historique  des télécoms au Cameroun d’ouvrir  son capital aux opérateurs privés.  En effet, les alinéas1 2 et 3 précise  que Camtel a pour actionnaire  unique l’Etat du Cameroun mais que  l’actionnariat peut être ouvert à  d’autres entités publiques ou  privées. Cependant, les modalités  de participation au capital social  sont définies par les statuts de  Camtel.

 Camtel dotée d’une  Assemblée générale 

Contrairement aux statuts de 1998,  la gestion de Camtel est désormais  assurée par trois organes au lieu de  deux (Conseil d’administration et  direction générale) comme par le  passé. Il s’agit notamment de  l’Assemblée générale, le Conseil  d’administration et la Direction  générale. « Les missions, la  composition et le fonctionnement  des organes sont de la gestion de  Camtel (Ndlr) sont fixés dans les  statuts », stipule l’article 6 alinéa 2.  Ainsi, ce décret dote la structure  d’une Assemblée générale.

Recrutements 

Grâce à ce décret présidentiel, sont  désormais considérés parmi les  effectifs de Camtel, le personnel  directement recruté par la structure,  les fonctionnaires en détachement,  les agents de l’Etat relevant du Code  du Travail mis à la disposition de  l’opérateur de télécoms et le  personnel occasionnel, saisonnier et  temporaire dont les modalités de  recrutement, de rémunération et de  rupture de contrat sont fixées par les  statuts du personnel. « Les  fonctionnaires en détachement et  les agents de l’Etat relevant du Code  du Travail mis à la disposition de  Camtel relèvent, pendant toute la  durée de leur emploi, de la  législation du travail, sous réserve  des dispositions du statut général de  la Fonction publique et des statuts  spécifiques relatifs à la retraite, à  l’avancement et à la fin du  détachement. Par ailleurs, quel que  soit leur statut d’origine, ils sont pris  totalement en charge par Camtel »,  précise le président de la  République.

Toutefois, Camtel reste sous la  tutelle technique du ministère des  Postes et Télécommunications et la  tutelle financière du ministère des  Finances, et a pour objet de  posséder, d’opérer et de fournir des  infrastructures et des services de  communications électroniques dans  le cadre des titres qui lui octroyés  par les autorités compétentes.

Ghislaine Ngancha (Défis Actuels)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here