Rentrée parlementaire: Cavaye Yeguie Djibril absent à la cérémonie d’ouverture

Le président sortant de la chambre basse du parlement n’a pas pris part à la session de plein droit qui s’est ouverte mardi dernier à l’hémicycle de Ngoa-Ekelle.

0
441

Cavaye Yeguie était le grand absent mardi dernier à l’ouverture de la session de plein droit de l’Assemblée Nationale. Comme le protocole l’exigeait, une équipe a été installée au niveau du hall de l’immeuble pour accueillir les nouveaux élus. Chaque nouveau député déposait un dossier à l’entrée et inscrivait son numéro de téléphone à côté de son nom, sur la liste des élus de cette nouvelle législature. Sur cette liste, 166 députés ont inscrit et complété leur numéro de téléphone, excepté Cavaye Yeguié Djibril absent de la cérémonie. Le président sortant de l’Assemblée Nationale est encore malade et hospitalisé en Europe, insistent des sources proches de sa famille. Alors que le dossier de sa succession à la tête de la chambre basse du parlement, semble déjà clos, des sources dans son entourage annoncent que Cavaye Yeguie serait en pleine tractation pour revenir au pays avant jeudi. « Juste le temps de se faire réélire vendredi et repartir poursuivre son traitement ». Même s’il est de retour avant vendredi date prévue pour l’élection du bureau de l’Assemblée Nationale, Cavaye Yeguié sera-t-il désigné comme candidat de son parti ? Là demeure encore toute la question. Faut-il le rappeler c’est le président national du Rdpc qui désigne le candidat de son parti pour la course au poste de président l’Assemblée Nationale. Selon des confidences en haut lieu, la hiérarchie du Rdpc aurait décidé de tourner la page de celui qui trône à la tête du parlement depuis 1992. « La haute hiérarchie ne voulait plus de lui comme député. Vous avez d’ailleurs vu comment il a peiné pour passer aux investitures. Ce n’est qu’après plusieurs tractations que la haute hiérarchie a décidé de faire de lui un simple député », confie une source. C’est d’ailleurs, ajoute notre source, après la décision de le mettre de côté que Cavaye Yeguie a adressé une lettre au président national du Rdpc. Dans cette lettre, il accusait « Jean Kuete le secrétaire général du Comité central du Rdpc et ses conseillers de complot ». Dans une circulaire qui indiquait les modalités d’investiture, Jean Kuete avait évoqué la retraire parlementaire pour les élus qui avaient déjà fait plus de 4 mandats. Une mesure que le natif de Tokombere voit diriger contre lui.
Plus de 45 ans de députation
A 80 ans, Cavaye Yeguie a été élu député en 1970. Il y siègera jusqu’en 1988, date à laquelle il est nommé adjoint au préfet du Diamaré et quitte l’Assemblée Nationale. Il regagne l’hémicycle lors de la législature de mars 1992. Et c’est au cours de cette session, qu’il est élu président de l’Assemblée Nationale, poste qu’il a occupé jusqu’à la dernière législature. Selon plusieurs observateurs, Cavaye Yeguie jouit d’un parcours qui lui permet de bénéficier d’une bonne retraite parlementaire. L’article 118 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, stipule que les députés bénéficient de la pension proportionnelle ou d’ancienneté à la suite de 2 ou 3 mandats consécutifs, sans condition d’âge. Tout député peut prétendre à la pension de retraite parlementaire à condition de cumuler 10 annuités de cotisations pour une pension proportionnelle et de 15 annuités pour une pension retraite au cours de 1 ou de 2 mandats.

Joseph Essama

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here