Renaissance africaine : Miser sur l’excellence scolaire

Un colloque sur la question est annoncé à Yaoundé.

0
360
Guy Elessa, le promoteur de La nuit des majors

« L’excellence académique au service de la renaissance africaine». Tel est le thème du colloque qui s’ouvre à Yaoundé le 11 décembre prochain. L’initiative est de l’association African renaissance in the making (Aritma). Il sera question d’exalter les valeurs de l’école et son sa contribution irremplaçable dans la quête d’un avenir meilleur pour l’Afrique. Un continent dont le développement a été retardé par divers obstacles multiformes. Les organisateurs voudraient ainsi œuvrer à inciter la communauté éducative à s’investir chacun en ce qui le concerne, à donner à l’éducation la place de choix qui est la sienne, afin de former une jeunesse rompue à la tâche qui l’attend pour la « renaissance » de ce continent qui troque son développement contre la lutte contre la pauvreté.

C’est dans cette perspective que l’organisateur du colloque a pris déjà de l’avance en décidant d’organiser les Aritma academic awards, encore appelés La nuit des majors. C’est d’ailleurs dans le cadre de cet événement que s’incruste le colloque. Les 100 meilleurs bacheliers et détenteurs du GCE A. level de l’année scolaire précédente recevront des primes au Palais des Congrès de Yaounde le 12 decembre 2020. « L’objectif recherché est de distinguer et récompenser les meilleurs élèves du baccalauréat et du Gce advanced level ; mais aussi de susciter au sein de la jeunesse camerounaise en général, le goût de l’effort et de l’excellence ainsi qu’une concurrence saine en milieu scolaire », justifie Guy Elessa, le promoteur du prix. De quoi remonter le moral des acteurs de la communauté éducative national, après « une année scolaire 2019-2020 tumultueuse ». Une année scolaire perturbée et même précocement interrompue par la pandémie du Covid-19.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.