Rdpc Ouest: Sylvestre Ngouchinghe dénonce ses camarades

0
1747

Profitant d’une séance de travail à la maison du parti de Bafoussam samedi dernier, le sénateur de la région de l’ouest a accusé ses camarades de médisance et de calomnie.
Les tensions entre certains militants du Rdpc de la région de l’Ouest étaient restées sous cape jusque-là. Mais depuis samedi dernier, elles ont été mises au gout du jour. Réuni avec ses camarades, dans le cadre d’une séance de travail à la maison du parti de Bafoussam, Sylvestre Ngouchinghe a exprimé sa colère contre certains de ses camarades. « Que dois-je encore faire pour mériter la confiance de mes camarades ?» a-t-il demandé devant Jean Kuete, Secrétaire général du comité central du Rdpc. Le sénateur de la Mifi accuse Crispin Pettang, le chargé de mission du Rdpc auprès de la délégation permanente régionale du comité central du Rdpc de l’Ouest, d’être à l’origine de ses malheurs au sein du parti. Pour le président directeur général de Congelcam, les manœuvres initiés contre lui, par son camarade de parti ont pour but de le déstabiliser politiquement et économiquement. S’adressant au Secrétaire général du comité central du Rdpc, Sylvestre Ngouchinghe a renouvelé sa loyauté, sans faille au Rdpc et à son président.

Origines des tensions

La brouille entre les 2 hommes proviendrait du fait qu’après l’élection présidentielle, Crispin Pettang aurait affirmé devant le comité central, qu’il détient la liste des cadres de son parti qui ont financé la campagne du MRC. Même si cette liste n’a pas encore été rendue publique. Sylvestre Ngouchinghe dit être pointé du doigt partout où il va, comme étant celui qui a financé la campagne de l’opposition. Pour calmer le jeu, Jean Nkuété a demandé à son camarade Sylvestre Ngouchingué de ne pas prendre en compte ces calomnies et médisances qui selon lui, sont des ingrédients du jeu politique. Le Secrétaire général du comité central du Rdpc, a dit avoir été lui-même accusé d’avoir financé la campagne de Cabral Libii, et a conseillé ses camarades de travailler plutôt pour la bonne marche du parti.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here