Prix Marc Vivien Foé : Le Nigérian Victor Osimhen succède à Nicolas Pépé

Le jury a dévoilé le nom du vainqueur ce matin sur le site de Rfi.

0
108
Victor Osimhen succède à Nicolas Pépé au prix Marc Vivien Foé

Le prix Marc Vivien Foé 2020 revient au Nigérian Victor Osimhen. Le Lillois a supplanté tous ses concurrents sur une longue avance. Côté à 284 points, l’attaquant Lillois a largement creusé l’écart avec son suivant immédiat, l’Algérien Islam Slimani de Monaco qui est crédité de 95 points, pendant que le 3ème, le Marocain Yunis Abdehamid de Reims, se contente de 89 points. Ainsi, le remplaçant de Nicolas Pépé devient son successeur devant le jury de ce prix qui consacre le meilleur footballeur africain de Ligue 1 française depuis 2009. Arrivé à Lille pour remplacer Nicolas Pépé parti à Arsenal en fin de saison, le jeune Nigérian venu de Charleroi en Belgique a su maintenir le cap. Au cours d’une saison tronquée et bouclée à dix journées de sa fin, le garçon de 21 ans a signé 13 buts et 4 passes décisives en 27 matches de Ligue 1 pour le compte de Lille. Confirmant ainsi les promesses que présageaient ses titres de meilleur buteur et deuxième meilleur joueur de la Coupe du monde 2015 des U17 gagnée par son pays.

Cinq Lillois, Toko Ekambi le seul Camerounais

Si l’homme offre au club du Nord de la France son 5ème trophée du genre, il prive le Sénégal du rêve entretenu par la présence de quatre Lions de la Teranga sur les 11 finalistes. Après Yao Kouassi Gervais (dit Gervinho en 2010 et 2011), Vincent Enyeama (2014), Sofiane Boufal (2016), et Nicolas Pépé en 2019), voici donc Osimhen. Le Super Eagle aurait pu ne pas voler si haut, s’il avait cédé aux caprices de la nature. En perdant sa mère tout petit, le natif de Lagos grandira aux côté de son père qui le laissa prendre le chemin des stades plutôt que celui de l’école. Mais le père quitte la scène sans avoir vu cet autre laurier de son fils en cette année du diktat du Covid-19. Alors que les jeux étaient déjà faits sur le terrain, Victor Osimhen perd son père fin mai. Et dût faire le deuil loin de la famille, en raison de la fermeture des frontières. L’homme ne rejoindra le Nigeria que plus tard. Et alors qu’il se trouve encore au Nigeria, il est sacré meilleur joueur africain de Ligue 1 pour cette saison. Une récompense qui devrait consoler le jeune orphelin et doper davantage le mental déjà assez fort de ce garçon resté sur une pente ascendante malgré des débuts peu reluisants à Wolsburg (Allemagne) en 2018-2019.

Le prix Marc Vivien Foé créé en 2009 récompense le meilleur footballeur africain de Première division française. Les deux premières années, il ne portait pas encore le nom du milieu de terrain des Lions indomptables décédé sur le stade de Gerland en France le 26 juin 2003. Depuis 2011, Radio France international (RFI) co-organise avec France 24 et le prix a été rebaptisé. Depuis, un seul Camerounais l’a remporté : Karl Toko Ekambi (2018). le jury est constitué de journalistes, consultants, anciens joueurs,… Pour 2020, il comprenait 79 personnes qui devaient chacun « choisir trois joueurs. Le premier choisi recevait 5 ponts, le 2e 3 points, et le 3e 1 point. Le finaliste totalisant le plus de points », rappelle Rfi.

Classement final 2020

  1. Victor OSIMHEN (Nigeria/Lille LOSC) – 284 points
  2. Islam SLIMANI (Algérie/AS Monaco) – 95 points
  3. Yunis ABDELHAMID (Maroc/Stade de Reims) – 89 points
  4. Habib DIALLO (Sénégal/FC Metz) – 52 points
  5. M’Baye NIANG (Sénégal/Stade rennais) – 43 points
  6. Idrissa GUEYE (Sénégal/Paris SG) – 37 points
    -. Hamari TRAORÉ (Mali/Stade rennais) – 37 points
  7. Denis BOUANGA (Gabon/AS Saint-Etienne) – 27 points
  8. Edouard MENDY (Sénégal/Stade rennais) – 24 points
  9. Andy DELORT (Algérie/Montpellier HSC) – 13 points
  10. Moses SIMON (Nigeria/FC Nantes) – 10 points

Palmarès du prix Marc Vivien Foé
2009: Marouane Chamakh (Bordeaux/Maroc) 2010: Gervinho (Lille/Côte d’Ivoire)
2011 : Gervinho (Lille/Côte d’Ivoire)
2012 : Younès Belhanda (Montpellier/Maroc)
2013 : Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Étienne/Gabon)
2014 : Vincent Enyeama (Lille/Nigeria)
2015 : André Ayew (Marseille/Ghana)
2016 : Sofiane Boufal (Lille/Maroc)
2017 : Jean Michaël Seri (Nice/Côte d’Ivoire)
2018 : Karl Toko Ekambi (Angers SCO/Cameroun)
2019 : Nicolas Pépé (Lille/Côte d’Ivoire)
2020 : Victor Osimhen (Lille/Nigeria)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.