Première usine d’assemblage d’engins de génie civil en Afrique centrale, l’UAK sera inaugurée le 23 janvier 2021 à Kribi

0
1134
Des engins déjà montés à l’UAK

Construite et opérationnelle depuis mars 2020, l’Usine d’Assemblage de Kribi (UAK) sera officiellement inaugurée ce samedi 23 janvier 2021. Première unité de montage d’engins et matériels de génie civil dans la sous région Afrique centrale, cette usine est le fruit d’un investissement de deux milliards de francs CFA consenti par le groupe Tractafric Equipement, filiale du groupe Optorg. Pour cette première donc, ce sera le ministre des Travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi, représentant personnel du chef de l’Etat, qui procèdera à son inauguration.

Implantée dans la zone industrialo-portuaire de Kribi sur une superficie d’à peu près trois hectares, l’UAK a depuis son ouverture produit sept engins qui ont déjà été écoulés en République Centrafricaine, au Tchad et au Cameroun. De manière concrète, l’usine Tractafric de Kribi produit et entretient des machines et forme des opérateurs. « Elle dispose d’un stock de pièces détachées et un atelier de maintenance équipé capable de produire annuellement 250 machines », renseigne l’entreprise.

Unité de montage de l’ UAK

Des facilités d’acquisition pour les communes

Au Cameroun précisément, l’usine entend développer des partenariats avec les communes. La commune de Dschang dans la région de l’Ouest en est déjà l’un des bénéficiaires. « Dans un contexte de décentralisation, les collectivités territoriales décentralisées qui sont en fait les principales cibles de ce projet ont désormais la possibilité d’acquérir des équipements pour leurs aménagements routiers », renseigne un cadre au ministère des Travaux publics. « Le mécanisme d’acquisition de ces engins est facilité par l’entrée en jeu de la Société camerounaise d’Equipements (SCE) à travers des conditions de payement allégées », précise la source. Au-delà des communes, le premier bénéficiaire de cette usine est le secteur des BTP au Cameroun. Car le principal avantage que confère cette usine d’assemblage est qu’il sera désormais facile pour les acteurs du secteur de disposer d’engins à des coups compétitifs.

« Des institutions à l’instar du Matgenie qui ambitionnent de s’équiper en matériel de génie civil, pourront voir en cette usine, des opportunités en termes d’acquisition et même de payement », révèle notre source.

Canicha DJAKBA

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.