Plan anti-Covid 19 : Le gouvernement corrige sa propre copie

0
996
Le Cameroon Business Forum s’ouvre ce lundi à Douala.

Moins de 24h après la promulgation des mesures prises par le gouvernement, Joseph Dion Ngute a encore réuni une partie de son gouvernement pour définir les modalités d’application de ces mesures. Il ressort du communiqué final des travaux signé de Séraphin Magloire Fouda, secrétaire général des Services du Premier ministre, qu’« il est apparu des difficultés dans la mise en œuvre de quelques mesures, notamment la prise en charge des passagers en provenance de l’étranger dans la nuit du 17 au 18 mars 2020 ». Et déjà, le Premier ministre restreint l’application des mesures restrictives des libertés à 15 jours. Les mesures n’ayant initialement pas été délimitées dans le temps. Mais ces 15 jours sont « renouvelables en cas de nécessité », et donc si la situation ne s’améliore pas sur le terrain. Les juridictions restent fonctionnelles, mais lors des audiences publiques, le maximum de 50 personnes est incontournable. En ce qui concerne le transport des biens de part et d’autre des frontières, ils vont « se poursuivre, en particulier avec le Tchad, la République centrafricaine, sans préjudice du contrôle sanitaire des conducteurs », souligne le communiqué.

Sur un autre plan, le Premier ministre prescrit le prélèvement systématique à l’aide de thermoflash, de la température des personnels avant leur accès à leurs différents lieux de service, l’installation de désinfectants dans tous les édifices ouverts au public, la restriction des visites dans les services publics, ainsi que de la mobilité des personnels au sein des administrations ; mieux le respect des horaires de travail dans les administrations publiques. Mesures que le Premier ministre recommande dans les administrations privées. Ce « pour leur plus grande efficacité».

Les populations sont invitées à « vaquer librement à leurs occupations, en évitant les déplacements non nécessaires et les lieux de rassemblement, tout en respectant les mesures d’hygiène recommandées… » Joseph Dion Nguté a interpellé les administrations spécifiquement concernées par l’encadrement des différentes mesures qu’il a prises la veille. Notamment les ministères de l’Administration territoriale, du Commerce, des Transports, de la Communication, le secrétaire d’Etat à la Gendarmerie et le Délégué général à la sûreté nationale. Avec le Minat particulièrement invité à tenir des réunions de concertation avec les partis politiques, les organisations religieuses, etc.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.