Petites et moyennes entreprises : Le Cameroun se dote d’un Centre pour booster les entreprises

Le ministre Achille Bassilekin III a officiellement ouvert le 18 novembre dernier le centre d’Accélération d’entreprises (JFN-It E4 impact Accelerator) à Douala.

0
493

Un carrefour où peuvent collaborer les entrepreneurs et porteurs de projets au sein de l’écosystème camerounais de l’innovation. Voici en quoi consiste le nouveau Centre d’Accélération d’Entreprises dénommé JFN-IT E4 IMPACT Accelerator. Il a été inauguré mercredi 18 novembre dernier à Douala par Achille Bassilekin III, ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa).

Le but du Centre d’Accélération des Entreprises est de fournir aux porteurs de projets un accompagnement pour la croissance de leurs entreprises et la transformation des idées de projets à fort potentiel en véritables entreprises prospères à fort impact social et environnemental mais aussi de favoriser l’acquisition de compétences en innovation et en entrepreneuriat chez les étudiants, diplômés chercheurs d’emploi et salariés. De manière spécifique, le Centre vise à former un creuset où vont collaborer les entrepreneurs et porteurs de projets au sein de l’écosystème camerounais de l’innovation ; favoriser l’acquisition de compétences en innovation et en entrepreneuriat chez les étudiants, les diplômés, les chercheurs d’emploi, les salariés ; mobiliser les chefs d’entreprises, experts et financiers à titre de coachs et de mentors. «Ce centre apportera aux entrepreneurs locaux et porteurs de projets un accompagnement à 360 degrés pour la croissance de leurs entreprises et transformera les idées de projets à fort potentiel en de véritables entreprises prospères à fort impact social et environnemental », a fait savoir le ministre Achille Bassilekin III.

Le modèle d’incubation dudit centre s’articule autour d’un programme de développement commercial destiné aux jeunes entrepreneurs des secteurs des TIC et de l’agro-industrie. Il est également question à travers ce centre de développer au niveau régional et international des entreprises capables de combiner rentabilité économique et impact social et environnemental.

Pour le président dudit centre, Alphonse Nafack, cette structure d’incubation marque son engagement à contribuer au développement socioéconomique du pays à travers la mise en œuvre de nombreuses initiatives en faveur du jeune tant dans le secteur bancaire qu’éducatif.

Une convention de partenariat a par la suite été signée entre le ministre Achille Bassilekin III et le promoteur du centre, Alphonse Nafack, en présence du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Gabriel Dodo Ndoke. Ce centre naît du partenariat entre l’Institut privé d’enseignement supérieur Jacky Felly Nafack Institute of Technology et E4 Impact Fondation, de l’université catholique du Sacré-Cœur de Milan en Italie.

Par Canicha Djakba

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.