Performances: BGFIBank réalise un total bilan de 3175 milliards

L’établissement bancaire enregistre également au premier semestre 2018 un produit net bancaire de 105 milliards de francs CFA et un résultat net de 15 milliards.

0
474
BGFIBank réalise un total bilan de 3175 milliards.

Au terme du premier semestre 2018, le Groupe BGFIBank présente un total bilan de 3175 milliards de francs CFA, soit une progression de 6 % par rapport au 30 juin 2017 où il se situait à moins de 3000 milliards. C’est ce qui ressort du Conseil d’administration du groupe tenue le 28 septembre dernier à Sao Tomé et Principe sous la présidence de Henri Claude Oyima. Toujours en termes de performance, la banque annonce avoir réalisé un Produit Net Bancaire de 102 milliards de francs CFA en hausse de 4 % par rapport à la même période de l’année précédente, avec un résultat net de 15 milliards (progression de 6 %) en valeur absolue. Et ce n’est pas tout. L’établissement de crédit enregistre également 2261 milliards (+10 %) de dépôts clientèle, une situation nette de 358 (+2 %) et un résultat d’exploitation brut de 39 milliards (+4 %). D’après la BGFIBank, cette embellie enregistrée au cours des six premiers mois de l’année intervient dans un contexte « d’innovation et de transformation de son offre de services », confirmant ainsi « sa solidité financière et la pertinence de sa stratégie de développement ». Puisque l’entreprise qui revendique la première place des banques commerciales de la sous-région de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac). « Le Groupe BGFIBank démontre une nouvelle fois sa capacité à maintenir un niveau de performance qui va lui permettre de poursuivre sa trajectoire de croissance, continuer d’innover afin de développer l’offre produits au bénéfice de ses clients, accélérer sa transformation pour atteindre les objectifs de son projet d’entreprise ‘Excellence 2020’», fait savoir le président du conseil d’administration de la BGFIBank, Henri Claude Oyima. En rappel, la BGFIbank a placé l’année 2018 sous l’égide du renforcement et de l’accélération des transformations entreprises au cours de l’année 2017. Il s’agit précisément du renforcement de la gouvernance, la mise en conformité de l’ensemble des filiales aux normes réglementaires et prudentielles les plus exigeantes, notamment Bâle II et Bâle III, l’amélioration de la maitrise et de la gestion des risques encourus par le groupe, la consolidation de la sécurité des systèmes d’information et l’action commerciale.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here