Nécrologie : Sadou Hayatou est mort

L’ancien premier ministre s’est éteint ce jour en Suisse.

0
868

Sadou Hayatou n’est plus. La nouvelle a été annoncée en mi-journée ce 1er août 2019. Sans précisions sur les circonstances de la disparition qui n’est pas subite. C’était un secret de polichinelle ; Sadou Hayatou était souffrant depuis de longues années et sa disparition de l’espace public le justifiait.

Né en 1942, Sadou Hayatou est issu de la famille royale qui règne sur la ville de Garoua. Avec des frères au sein de la haute administration nationale et internationale comme Issa Hayatou et Alim Hayatou. Diplômé en sciences politiques, l’homme a gravi les pentes de l’administration, pour connaître une propulsion rapide après avoir été directeur des produits de base au ministère du développement industriel et commercial en 1969. devenu vice-président de l’Alliance des pays producteur de cacao entre 1969 et 1970, le prince devint président de l’organisation interafricaine du café de 1970 à 1971, avant de rejoindre le secteur bancaire comme directeur général adjoint de la Bicic (Banque internationale pour le commerce et l’investissement au Cameroun en 1974 et directeur général deux ans plus tard et enfin administrateur directeur général en 1979.

Le 25 avril 1991, il est nommé Premier ministre de la République du Cameroun. Un poste mis entre parenthèses depuis la déchéance de Bello Bouba Maïgari après la tentative de coup d’Etat du 6 avril 1984. A peine un an à l’Immeuble Etoile et Sadou Hayatou est remplacé par Simon Achidi Achu, et est nommé directeur national de la banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). Pendant quinze ans. La maladie obligea l’homme à quitter les affaires pour se consacrer à ses soins de santé. Depuis, Sadou Hayatou n’était plus apparu en public.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here