Nécrologie : Joseph Sanda n’est plus

L’ex champion du Cameroun de cyclisme s’est éteint nuitamment.

0
821

Joseph Sanda est mort. L’ex champion du Cameroun de cyclisme est décédé ce 7 décembre 2020, aux environs de 23h, à l’âge de 35 ans. L’information n’a été rendue publique qu’au petit matin, par la fédération camerounaise de cyclisme renseignée par le corps médical. L’entraîneur adjoint de la Snh vélo club est décédé des suites d’une courte maladie à l’hôpital général de Yaoundé, a-t-on appris. Une disparition subite tant l’homme a été aperçu la dernière fois sur la scène publique lors de la 20ème édition du Grand prix Chantal Biya couru du 18 au 22 novembre dernier.

La famille du cyclisme est ainsi affligée par ce drame pour celui qui a marqué l’histoire de la petite reine au pays des Lions indomptables. Joseph Evouna, le directeur technique national de cyclisme, garde du défunt «le souvenir d’un passionné de la petite reine, d’un baroudeur du vélo, d’un garçon respectueux envers les dirigeants et envers ses coéquipiers ». Dieudonné Ntep, l’entraîneur national qui a encadré le coureur à l’équipe nationale et comme collègue dans l’entraînement, parle d’« un cycliste de classe exceptionnelle ». Martinien Tega, adjoint de l’ex capitaine de l’équipe nationale, pleure « la perte d’un compagnon de longue date, mais aussi d’un frère, d’un ami, un Lion du vélo qui ne reculait devant aucun obstacle, un être sociable, une perle rare ».

Né le 09 mai 1985, Joseph Sanda s’engage dans le cyclisme de haut niveau sur un coup de hasard. Repéré par le directeur technique national Joseph Evouna, « pour sa combativité» lors du Grand prix du sahel à Maroua dans les années 2000. On apprend que l’homme réunissait à la fois les qualités techniques d’un rouleur, d’un sprinteur et d’un grimpeur. En compagnie de Pascal Bouba, Joseph Sanda rejoint aussitôt Yaoundé pur intégrer une sélection régionale du Centre. Les détecteurs n’ont pas eu tort. En 2003, Joseph Sanda est champion du Cameroun et deux ans après, il est vainqueur de la 5ème édition du Grand prix cycliste international Chantal Biya et du Tour cycliste international du Cameroun la même année. En 2006, Santos, comme l’appelaient affectueusement les intimes, remporte le Tour de l’Est de la Côte d’ivoire avec trois étapes remportées. Après un stage de deux mois en Suisse, le Lion indomptable du cyclisme remporte la médaille en argent des Jeux africains d’Alger en 2008

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.