Nécrologie : Alim Hayatou est décédé

Le secrétaire d’Etat à la santé publique s’est éteint ce 5 avril 2021.

0
284

Alim Hayatou n’est plus. Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Santé publique, est mort ce matin à Yaoundé, des suites d’une courte maladie. Rien de précis sur la maladie dont souffrait l’homme qui trône depuis 23 ans à son poste ministériel. Toujours est-il que le lamido de Garoua montrait des signes de fatigue depuis quelques années. Amorti par l’âge, l’homme qui totalisait 75 ans, quitte la scène au plus fort moment où il était appelé par ses fonctions. Secrétaire d’Etat auprès du Minsanté, Alim Garga Hayatou était en charge des épidémies et des pandémies. Il décède alors que le Cameroun, comme le monde entier peinent à endiguer la pandémie du Covid-19. Le prince du lamidat de Garoua n’aura pas vaincu le virus, convoqué par le destin.

Né le 09 août 1946 à Garoua, le lamido de Garoua est le frère cadet de la puissante famille Hayatou, avec des aînés aussi illustres que l’ancien premier ministre Sadou Hayatou et Issa Hayatou, ex patron de la Confédération africaine de football (CAF) pendant 23 ans, et président par intérim de la Fédération internationale de football association (FIFA). Diplômé de l’Ecole nationale du trésor de France en 1971 et de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) de Yaoundé en 1972, ce féru des sciences économiques aura servi son pays comme inspecteur du trésor, directeur du trésor au ministère des Finances, directeur des affaires générales dans plusieurs départements ministériels.

Désigné lamido de Garoua en 2000 à la suite du décès du lamido Hayatou son père, l’homme vivait entre Yaoundé et la capitale régionale du Nord. Afin de concilier ses deux fonctions républicaine et traditionnelle. Le monarque de Garoua laisse orphelin une veuve et six enfants, mais surtout le lamidat dont il avait la charge de l’administration depuis 21 ans.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.