Mutinerie de Kondengui: Paul Biya charge Laurent Esso

En instruisant le gouvernement de mettre en œuvre certaines mesures urgentes telles que revendiquées depuis des années par des détenus et des organisations de défense des droits de l’homme, le chef de l’Etat expose la léthargie du ministre de la justice. Confirmation du ministre de la communication lors d’un point de presse, vendredi dernier.

0
454

 

Face [aux] graves incidents perpétrés dans un univers carcéral d’une évidente sensibilité, et au regard de la problématique récurrente liée à la surpopulation en milieu pénitentiaire au Cameroun, le président de la République, Son Excellence Paul Biya, a prescrit au gouvernement, de prendre toutes les mesures appropriées en vue : d’accélérer les procédures judiciaires en cours ; de veiller de façon rigoureuse au renforcement de la discipline dans tous les établissements pénitentiaires du pays ; de renforcer et de moderniser les moyens de contrôle et de suivi des prisonniers ; de procéder à un désengorgement des différents établissements pénitentiaires dont la surpopulation est avérée ; de proscrire fermement l’entrée et l’usage de tous les outils et ingrédients interdits par la réglementation en vigueur en milieu carcéral. En outre, des instructions particulières ont été données aux administrations sectorielles compétentes en la matière, s’agissant de l’extension des locaux de certains établissements pénitentiaires, dont la capacité d’accueil est aujourd’hui dépassée. […] Le calme étant revenu et les mesures consécutives étant prises à tous les niveaux, le gouvernement en appelle instamment, au respect par tous les citoyens, des lois et règlements de la République, et singulièrement, au respect de la discipline par les personnes détenues en milieu carcéral. Il y va de leur intérêt individuel et collectif, comme de l’autorité des pouvoirs publics, qui est et demeure le gage de la solidité et de la stabilité de nos institutions. Conformément aux très hautes directives du chef de L’Etat, et s’agissant de sa part de responsabilité dans l’accélération des procédures judiciaires en cours, le gouvernement réaffirme sa détermination à œuvrer utilement, pour assurer les diligences nécessaires, dans le strict respect de l’ordre légal établi ».

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here