MTN Cameroon réduit son personnel de 10 %

Cette opération fait suite à la réorganisation structurelle des équipes opérationnelles de la filiale camerounaise du groupe sud-africain de télécoms en vue de renforcer sa compétitivité.

0
203
Hendrik Kasteel, DG MTN Cameroon

D ans le cadre de la réorganisation structurelle de ses équipes en vue de mieux satisfaire sa clientèle, l’opérateur sud-africain de télécoms, Mobile Telecommunications Network cameroon (MTN Cameroon) annonce avoir réduit son effectif de 10 %. « la réduction des effectifs s’est effectuée sous le contrôle du ministère du Travail et de la Sécurité Sociale, dans le respect de la législation en vigueur au Cameroun, et en collaboration avec les délégués du personnel et les syndicats », rassure la filiale camerounaise du groupe MTN.

D’après MTN Cameroon, cette opération devrait permettre à l’entreprise de se recentrer sur ses priorités et de mettre l’accent sur l’excellence dans l’exécution de ses missions. « Dans une industrie des télécommunications en pleine mutation, MTN Cameroon se doit de rationaliser son modèle opérationnel, pour renforcer sa compétitivité. Avec ce changement structurel, l’entreprise se transforme en une organisation plus agile, centrée sur un double objectif : mieux servir et satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante et en quête de services plus performants et être à l’avant-garde des innovations dont l’économie numérique a besoin au Cameroun », fait savoir l’opérateur dans un communiqué datant du 31 octobre dernier. Et d’ajouter que la réorganisation structurelle de ses équipes opérationnelles vise à « accroître son efficacité au service de la clientèle » et d’ « assurer sa croissance dans la durée ».

Toutefois, « le leader du marché des télécommunications au Cameroun » remercie le gouvernement camerounais qui a accompagné cette réorganisation lui permettant ainsi à continuer de jouer pleinement son rôle « de partenaire-clé du développement des télécommunications et de l’économie numérique au Cameroun ». « L’entreprise reste par ailleurs engagée à fournir aux Camerounais des solutions simples, innovantes et accessibles pour répondre à leurs besoins en communication et contribuer à rendre leurs vies plus radieuses », rassure l’opérateur sud-africain.

Rappelons que cette réorganisation intervient dans un contexte marqué par une perte du chiffre d’affaires de MTN Cameroon au cours des neufs premiers mois de l’année en cours ainsi qu’à la réduction de son parc d’abonnés. En effet, l’entreprise dirigée depuis septembre dernier par le Néerlandais Hendrik Kasteel a enregistré une régression de 8 % de son chiffre d’affaires au 3e trimestre et une baisse de 11,8 % du revenu des voix sortantes à fin septembre 2018. La filiale camerounaise a également vu son portefeuille client passer de 10 millions d’abonnés en 2013 à 6,9 millions au 3e trimestre 2018 contre 6,6 millions au 2ème trimestre. Et ce à cause de l’ « environnement difficile » et « la pression de la concurrence ».

Ghislaine Ngancha (Défis Actuels)

 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here