Magloire Ondoa nommé recteur à l’université de Douala

Des décrets du président de la République nomment dans les universités d’Etat.

0
518

Magloire Ondoa est le nouveau recteur de l’université de Douala. Ainsi en a décidé le président de la République ce 11 juillet, dans un des trois décrets qu’il a signés ce jour. Propulsant l’homme à ce haut poste qu’il semblait lui manquer dans son ascension professionnelle. Jusqu’ici, le Prof Magloire Ondoa était doyen de la faculté des sciences juridiques et politiques de l’université de Yaoundé II. Un poste que l’homme a occupé après avoir longtemps trimé comme chef de département. Par ce départ, Paul Biya met un terme à la guerre froide qui a très souvent rythmé la vie dans cette institution, entre ce doyen et le recteur Minkoa She, et qui s’est exacerbée avec l’affaire des doctorats professionnels. Magloire Ondoa remplace à Douala le Pr François-Xavier Etoa arrivé au poste le 25 novembre 2015. L’homme paie-t-il les frais de la grève des personnels d’appui qui ont paralysé l’institution entre le 6 et le 13 juin dernier ? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il que le Pr Etoao est le seul recteur d’université qui saute. Juste un an et demi après son arrivée.

Pour le reste, Paul Biy a promu des présidents de conseils d’administration des universités d’Etat : Paul Célestin Ndembiyembe à Dschang, Abdoulaye Babale à Maroua, Suzanne Mengue Zomo à Yaoundé II, Aboubakar à Ngaoundéré, et Sammy Beban Chumbow. Ce dernier est le seul qui fera sa passation de service seul. L’homme prend la direction de Bamenda pour être le nouveau Pro chancellor. L’ancien recteur des universités de Dschang et Yaoundé I remplace le Pr Dominique Mvogo décédé le 27 mars 2018 des suites d’une électrocution. L’homme qui a essuyé de violentes grèves dans les deux universités qu’il a dirigées, va affronter cette fois-ci une université placée en pleine zone de crise.

A titre de rappel, le dernier décret du président de la République ne concerne pas les universités. Il porte Eno Peter Ayuk président du Conseil d’administration de l’Observatoire national sur les changements climatiques.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here