Lutte contre la Covid-19 : Le Rdpc quémande les munitions chez Maurice Kamto

Un président de section du parti au pouvoir dans la Vina a écrit à Survival Cameroon pour solliciter des kits.

0
358
Jean Nkuété dépassé de plus en plus.

Au moment où Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration territoriale (Minat) et Jacques Fame Ndongo, le secrétaire à la communication du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) s’échinent à contrer l’avancée de l’opération de collecte de fonds pour la lutte contre la Covid-19 pour le compte de l’association Survie Cameroon-Survival initiative (Scsi), Christophe Bangawa Maigari, le président de la section Rdpc de la Vina nord sollicite une part dans ce kit dont dispose déjà Scsi. Le président de la section Rdpc de Mbé a officiellement écrit à Christian Penda Ekoka, le président du comité de gestion de l’opération de solidarité lancée par Maurice Kamto, pour demander du nécessaire de lutte contre la Covid-19. Dans un courrier rédigé sur papier entête de son parti. « Lors de ma récente descente dans les villages de l’arrondissement, nous avons constaté que les corps de métiers (moto-taximen, bayam sellam, vendeurs de soya, etc) ne disposent pas de kit de protection pour se prévenir du Covid-19, faute de moyens d’acquisition », se justifie-t-il.

A en croire Christophe Bangawa Maigari, le besoin est réel et profond sur le terrain. L’homme a d’ailleurs détaillé le kit dont il a besoin : 2000 cache-nez, 1000 tubes de solutions hydro-alcooliques de 250ml, 50 sceaux avec robinet pour le lavage des mains. Autant dire que l’offre de Paul Biya ne pouvait combler autant de besoins. Les kits issus des deux milliards de francs annoncé comme don spécial du président de la République, ont pourtant déjà été acheminés dans tous les arrondissements. Avec toute la polémique que la grosseur des paquets a souvent suscitée.

La lettre adressée à Penda Ekoka

C’est là que le patron du parti au pouvoir à Mbé comprend la nécessité d’accorder de l’importance à toutes les possibilités de soutien. Y compris celui dit illégal du Mrc que le Minat combat en vain depuis plus d’un mois que l’appel à la solidarité a été lancée par Maurice Kamto à la direction du peuple qu’il dit « abandonné par le commandant de guerre » en temps de guerre. Appelant le peuple à se prendre en charge, sans plus rien attendre de celui qui conduit la destinée du peuple. Ce que Jacques Fame Ndongo, ministre de l’Enseignement supérieur, dans sa posture de responsable de la communication du parti au pouvoir dénonce à coup de sorties épistolaires.

Le sommet du parti aboie, la base passe. Christophe Bangawa Maigari refuse de suivre la logique belliqueuse du sommet de son parti. « Nous convenons avec vous qu’en ce moment de lutte contre la Covid-19, notre pays a plus que besoin de toutes les initiatives, de tous ses enfants pour contribuer à lutter efficacement contre cette pandémie. La lutte n’ayant de coloration ni politique, ni tribale» », flatte-t-il Christian Penda Ekoka.

Avant le président de la section Rdpc de Mbé, Célestin Bédzigui, premier adjoint au maire de Monatélé, président du Parti de l’Alliance libérale (PAL) et allié du candidat Biya à l’élection présidentielle de 2018, avait déjà écrit à Christian Penda Ekoka pour les mêmes besoins. Malgré les ennuis que rencontre le Mrc sur le terrain, l’opération a récolté des centaines de millions de francs qui ont permis de fabriquer des gels et des masques, ainsi qu’à acheter des sceaux-robinets,… que des équipes sont en train de distribuer à travers le territoire national. Des volontaires ont été arrêtés au marché Mokolo cette semaine, mais Penda Ekoa qui a été convoqué à la Police judiciaire avec le Pr Alain Fogue, ont promis de poursuivre l’opération.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here