Lutte contre la Covid-19: la BAD offre un appui de 7,6 milliards à la Cemac

Selon un communiqué publié par l’institution, ces ressources visent à soutenir la lutte contre la pandémie de la Covid-19 au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale et en République Démocratique du Congo.

0
313
La Bad offre un appui de 7,6 milliards à la Cemac

Les pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale ( Cemac) ne se sentiront pas mis en quarantaine dans la lutte contre la pandémie du Covid-19. Le 2 juin dernier, le Conseil d’administration de la Banque Africaine de Développement (BAD) a décidé d’accorder un financement de 13,55 millions de dollars, soit 7,6 milliards de francs CFA aux pays de la Cemac, y compris la République Démocratique du Congo. D’après le communiqué publié par la banque que dirige Akinwumi Adesina, cet appui financier de la Banque comprend un don de l’enveloppe régionale du Fonds Africain de Développement de 10,88 millions de dollars (un peu plus de 6 milliards de francs CFA) en faveur de la Cemac. En outre, précise le communiqué, l’assistance de la Banque comporte un don du Fonds Africain de Développement (FAD) de 1,22 million de dollars en faveur de la RDC, ainsi que deux dons en faveur du Tchad, de 330 000 dollars du FAD et de 1,12 million de dollars du pilier III de la Facilité d’Appui à la Transition (FAT). Ainsi, pour rendre efficace la réponse des pays de la zone face au Covid-19, ce programme de la BAD prévoit la « la fourniture d’équipements de protection aux agents de santé, la mise à disposition de kits sanitaires et de kits de test, la fourniture d’ambulances médicalisées aux structures sanitaires », selon le communiqué. Tout comme il prévoit également « la formation des agents communautaires pour la recherche et le suivi des contacts et la sensibilisation des populations sur les mesures de prévention. L’appui aux structures de santé sera fait pour la prise en charge des cas, notamment les cas sévères. Un soutien à la résilience des systèmes de santé et des populations au Tchad, en RDC et en République centrafricaine est également inclus dans le programme ainsi que la rénovation et l’équipement des laboratoires et centres de santé », peut-on lire dans ce document. Lequel précise par ailleurs que le projet qui sera mis en œuvre sous la forme d’un bien public régional comporte une composante dédiée à la coordination régionale pour la lutte contre la Covid-19, y compris la mise en place d’un système d’alerte précoce en zone Cemac, ainsi que des activités de communication et de sensibilisation communautaire. La BAD souligne également dans son communiqué que les activités du projet seront mises en œuvre par l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (Oceac), et avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en qualité d’agence d’exécution. Les trois objectifs principaux visés sont : l’amélioration de la prévention et le renforcement du contrôle de la pandémie de Covid-19 en Afrique centrale ; l’amélioration des capacités techniques et opérationnelles des institutions sanitaires ; et, le renforcement de la résilience des populations et une meilleure coordination pour la gestion du Covid-19 au niveau régional.

Par Junior Matock ( Défis Actuels 486)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.