Lions indomptables : Conceicao sur un air de renouveau tronqué

0
267

En amical contre les Aigles de Carthage, les Lions indomptables ont arraché un nul vierge. Accrochant ainsi la 29ème nation mondiale de football, en en étant 50ème. Mais le score ne reflète pas la physionomie de la rencontre. Les Camerounais ont livré un jeu pour le moins stérile, sans réelles occasions de buts. Privés de son capitaine Eric-Maxim Choupo Moting, les Lions indomptables n’ont que très rarement inquiété la défense tunisienne, encore moins le portier adverse très peu sollicité. N se contera de quelques rares intentions manifestées par Karl Toko Ekambi, mais qui n’en est pas allé au-delà. Les joueurs de Toni Conceiçao et François Omam Biyik ont péché dans la construction du jeu, avec peu d’actions menées de la défense aux buts adverses. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé que la Tunisie a manqué son sujet à domicile à Radès ce 12 octobre 2019. Les locaux ont plutôt manifesté une volonté de manger du Lion. Poussés par un public qui découvrait aussi le nouveau sélectionneur de son équipe fanion, et qui n’accordait le caractère amical de la rencontre qu’aux organisateurs, les tunisiens ont été plus proches des buts camerounais. N’eût été la maladresse de Taha Yassine Khenissi qui a vendangé (58’) un pénalty par Sassi, les champions d’Afrique 2017 auraient mordu la poussière.

Si François Omam Biyik a signé la liste des joueurs devant prendre part à ce regroupement, pour l’avoir confectionnée, son supérieur devrait assumer les résultats qui créditent son compte ainsi ouvert à la banque des Lions indomptables. Lui qui devrait certainement avoir donné son quitus. Ne serait-ce que pour la forme. Et l’on peut déjà lire l’allure que le technicien, portugais compte donner à sa ligne. Déjà, il se dessine une sorte de « révolution ». Comme l’on devrait s’y attendre. Les premiers signes étant les retours annoncés de certains joueurs qui avaient déjà tourné le dos par leur seule volonté, ou poussés vers la sortie. C’est le cas d’Allan Nyom dont la sortie de la tanière entre 2015 et 2016 était tumultueuse, Salli Edgard et de Gaetan Bong. En revanche, des doyens résistant au rajeunissement de la tanière tels Idris Carlos Kameni libèrent de l’espace. Ce qui était presque attendu, avec le retour de Jacques Songho’o au poste d’entraîneur adjoint en charge des gardiens de buts. Entre temps, Fabrice Ondoa semble avoir retrouvé la place de titulaire. Sauf si les plans du nouveau staff sont ailleurs.

Le nouveau staff peut accuser les nombreux forfaits enregistrés, notamment ceux du capitaine Choupo Moting et de Moumi Ngamaleu; mais en gros, c’est l’ossature de l’heure, avec quelques exceptions. Quoi qu’il en soit, une nouvelle ère s’ouvre dans la tanière des Lions indomptables. Mais les vraies formes des lignes que veut tracer le nouveau staff technique des Lions indomptables ne seront véritablement perceptibles que lors des prochains regroupements. Toni Conceiçao aura eu le temps de superviser les joueurs et aura pris le contrôle de la tanière.

Les 11 entrant
Tunisie : Ben Mustapha, Kechrida, Bronn, Meriah, Maaloul, Skhiri, Chaalali (Ben Mohamed), Sassi, Sliti (Rafia), Khaoui (Srarfi), Khenissi, Layouni.
Cameroun : Ondoa, Collins, Onguéné (Dawa), Ngadeu, Oyongo, Djoum, Kunde, Zambo Anguissa (Fuchs), Bassogog, Toko Ekambi (Salli), Ganago.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here