Lions indomptables : Baptême du feu manqué de Toni Conceiçao

Le nouvel entraîneur de la sélection nationale a été accroché par le Cap vert à Yaoundé.

0
710
Le successeur de Seedorf

Un nul vierge aura sanctionné le match Cameroun-Cap vert, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) Cameroun 2021. Un résultat qui peut laisser des incertitudes sur la révolution que Toni Conceiçao tente d’impulser à sa manière dans la sélection nationale fanion de football du Cameroun. Lui qui a certes aligné d’entrée une équipe assez proche de celle qui a évolué ces derniers mois avec son prédécesseur, mais avec quelques retouches. Et Vincent Aboubakar qui a été laissé sur le banc de touche aura réussi à contrarier l’entraîneur lorsqu’il est entré en cours de jeu. Le numéro 10 du Cameroun a tenté de faire la différence au front de l’attaque, en soutien à Eric Maxim Choupo Moting, en vain.

Mais le technicien européen peut encore bénéficier de quelques états de grâce. Le match n’ayant pas vraiment un enjeu capital pour le Cameroun, déjà d’office qualifié en tant qu’organisateur du prochain tournoi final de la Can. Et donc la rencontre ne différait pas beaucoup de celle en amical qu’il a livrée dès son arrivée, avec une sélection signée de son adjoint François Omam Biyik. Du coup, le stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé n’a pas fait son plein d’œuf. Et l’homme qui y jouait pour la première fois n’a pas subi une forte pression des spectateurs, parfois très exigeants à l’endroit des leurs.
Mais l’homme n’est qu’au début. L’organisation de la Can n’étant pas encore définitivement acquise, Toni Conceiçao devra davantage donner du sens à son jeu car en cas de glissement, le Cameroun devra chercher sa qualification sur le terrain.

Pour ce qui est du Cap vert, ce pays s’avère désormais être un obstacle difficile à franchir pour le Cameroun. Il avait déjà en partie empêché le Cameroun de se qualifier pour la Can 2013. Avec un match nul concédé à domicile. Et malgré sa victoire à Yaoundé, le Cameroun n’avait pas pu se qualifier.

Le 11 de départ: 

Onana-Ngadeu, Onguene, Fai, Oyongo-Kunde Malong, Zambo Anguissa, Choupo-Bassogog, Moumi, Toko Ekambi

 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here