Lions indomptables A’ : Le piège se referme sur Mouelle Kombi

0
438
Mouelle Kombi. Arroga était sa trouvaille

Le Cameroun jouera le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2020 avec un nouveau staff technique conduit par Martin Ndtoungou Mpile. L’ex entraîneur principal de cette sélection nationale des joueurs locaux a été nommé jeudi dernier par le ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep), au terme d’une réunion de crise à laquelle prenaient part des responsables de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Assise au cours de laquelle le Minsep a fait constater la défaillance de l’entraîneur principal Yves Clément Arroga. Et a nommé en ses lieu et place un membre du staff des superviseurs qui avaient été « adjoints » à celui qui est désormais l’ex entraîneur, ainsi que David Pagou comme 2ème adjoint. Ainsi, seul Emmanuel Ndoumbe Bosso, premier adjoint, a pu échapper.

Yves Clément Arroga paie le prix de ses contre-performances. Défis actuels relevait déjà dans son édition du 18 octobre l’inquiétude qui planait sur cette sélection qui alignait des contre-performances sur le dernier stage préparatoire. Avec une seule victoire (1-0 sur Fauve Azur) sur quatre matchs amicaux joués, une défaite (10-1 contre la Panthère du Ndé) et deux nuls (contre le Soudan du sud). Avant l’interruption imposée par le Covid-19, les premiers regroupements des Lions indomptables n’avaient pas permis de rêver, tant l’équipe multipliait des stages et matchs amicaux sans victoire ; et continue de chercher un buteur. Alors que la mise à l’écart de huit joueurs sous fond de climat délétère dans le groupe trahissait déjà l’ambiance morose au sein de la tanière, les nouvelles faisaient état de rapports conflictuels entre Yves Clément Arroga et les superviseurs qui trouvaient beaucoup de manquements chez l’entraîneur.

Narcisse Mouelle Kombi qui avait cru que les superviseurs pouvaient jouer les pompiers auprès de l’entraîneur qu’il avait nommé contre l’assentiment de la Fécafoot, a fini par comprendre sur le tard le reproche à lui fait en son temps. Au-delà de la préséance que se disputent le ministre et le président de la Fécafoot, le choix porté sur Yves Clément Arroga était mal apprécié par nombre d’observateurs. Déjà, l’homme chargé de conduire la sélection des joueurs locaux était un étranger aux réalités locales. Lui qui résidait en Espagne. Ensuite, dans les milieux d’entraîneurs, il était moins capé que certains de ses adjoints. « Un caporal ne peut pas commander un colonel», a caricaturé un chroniqueur sportif, rapportant la pensée des entraîneurs locaux mécontents. Ndoumbe Bosso qui avait déjà entraîné cette équipe est redevenu l’adjoint d’un technicien plus jeune et au palmarès moins parlant et qui devait s’appuyer sur son adjoint pour avancer. Mouelle Kombi l’a compris face à la réalité. Arroga a dû composer avec les entraîneurs du championnat local pour espérer avoir les meilleurs de la saison dernière. Une humilité qui n’a pas donné les résultats escomptés. Des sources ont parlé de marchandages de places, qui sous-tend la sélection des joueurs: raison principale de la nomination des superviseurs, selon une source au Minsep.

A trois mois du démarrage du CHAN, Mouelle Kombi est sorti du bois pour tenter de sauver les meubles. Comme il avait déjà nommé les superviseurs à la même échéance en février 2020, alors que le CHAN était prévu du 4 au 25 avril 2020. Le Covid s’est invité au jeu, a imposé une prorogation de la période de tenue de la compétition. Yves Clément Arroga a repris avec la même timidité. Là où ses employeurs lui ont prescrit une victoire à domicile, dans un tournoi qui échappe au Cameroun depuis sa création. Le pays des Lions indomptables n’a jamais remporté le CHAN et se bat régulièrement pour atteindre les quarts de finale. Yves Clément Arroga suivra le tournoi final depuis les gradins. Coincé, le faiseur de rois a dû le mettre à la disposition de la Fédération. « Un problème s’est posé : la rupture abusive du contrat. Le ministre a compris et a contourné en le mettant à la disposition de la Fécafoot, de telle sorte que son salaire puisse continuer de passer. Ainsi, le ministre a pu contourner une plainte qui aurait prospéré », souffle une source crédible.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.