Lfpc : La Fécafoot retire à la Ligue ses compétences

Le comité exécutif de l’instance a rendu sa copie ce jour sur la crise qui secoue l’instance.

0
538
Le Comité-executif-FECAFOOT a vidé la LfPC de sa substance

Au terme de deux jours de travaux, le Comité exécutif de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a « décidé de retirer, à compter de ce jour, l’ensemble des compétences déléguées à la Lfpc ». D’ailleurs, « il n’existe aucune convention de délégation de compétences entre ladite Ligue et la Fécafoot », clament les membres du Comité exécutif de l’instance. En clair, l’organisation des championnats professionnels est retirée à Pierre Semengue qui reste en poste, suivant la résolution 13 de l’Assemblée générale de la Fécafoot dont les travaux ont été validés au cours de la session ouverte le 2 novembre, avant d’être suspendue pour reprendre ce jour. « L’ensemble des modalités liées à l’organisation de ces championnats sera communiqué en vue du démarrage affectif desdits championnats dans les tout prochains jours», annonce la Fécafoot. En respect de la résolution 13 donc, et malgré la « dissolution » de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC), la Fécafoot maintient le général en poste à titre « exceptionnel », après avoir constaté la forclusion de son mandat.

Pierre Semengue n’a pas pris part à ces travaux, encore moins à la séance de travail organisée hier à la Fécafoot pour clarifier la situation de la Ligue qui vient de vivre deux assemblées générales par deux factions opposées : l’une par le président de l’instance et qui a validé la saison sportive dernière, et engagé la nouvelle ; et l’autre organisée par les dissidents qui ont dissout la ligue. Pierre Semengue qui déclare avoir été convoqué aux travaux de la commission du tracé de la frontière entre le Cameroun et le Nigeria, a émis des « doutes sur la neutralité de la Fécafoot» dans cette affaire. Semengue « suggère » au président de la Fécafoot de se référer au Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) pour toute autre médiation sur cette affaire.

A son niveau, le général à la retraite annonce avoir saisi la justice pour connaître de la crise qui secoue la Ligue. Convaincu qu’il est, que cette crise dépasse la sphère sportive. On sait que l’homme avait déjà confié avoir pu obtenir des informations faisant état d’un projet de déstabilisation du Cameroun à travers le sport et notamment le football.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.