L’Etat se dote d’un switch national destiné aux paiements électroniques

0
675
La ministredes Poste et Télécommunications donnait leur feuille de route aux nouveaux dirigeants de CAMTEL

L’infrastructure d’agrégation des communications électroniques a été inaugurée mardi dernier à Yaoundé par la ministre des Postes et télécommunications Minette Libom Li Likeng.

Le Cameroun est désormais doté d’un Switch destiné aux paiements électroniques. Cette infrastructure d’agrégation électronique, logée au Data Center de la Campost à Yaoundé, constitue le lancement effectif de la plateforme d’agrégation des communications électroniques, et comprend une infrastructure de commutation nationale pour le paiement électronique et la fourniture des services à valeur ajoutée. « Cette infrastructure d’agrégation électronique est constituée d’une plateforme de transaction de paiement qui utilise des technologies de commission électronique pour permettre aux fournisseurs de services financiers traditionnels d’offrir leurs services via un téléphone mobile ou Internet », a expliqué la ministre Minette Libom Li Likeng mardi dernier, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de cette plateforme nationale. « Cette infrastructure est une plaque tournante qui permet à tous les fournisseurs de services à valeur ajoutée dans l’espace des communications électroniques, tels que les opérateurs de paiement mobile, d’utiliser une passerelle USSD unique pour atteindre leurs clients. C’est également une interface unifiée pour tous les fournisseurs de services financiers afin de garantir l’interopérabilité des sous-systèmes autonomes », renchérit la Minpostel.

Accéder aux services financiers mobiles par un code unique

Selon la ministre, la plateforme d’agrégation des communications électroniques permet ainsi aux fournisseurs de services financiers d’offrir leurs services de manière transparente sur tous les réseaux de téléphonie mobile sans avoir à signer un contrat avec chacun des opérateurs. «L’objectif principal de la mise en place de ce Switch national, qui sera géré par la Campost, est de favoriser à travers une passerelle unique, l’interopérabilité des différents services proposés par les opérateurs utilisant le réseau national de communication électronique. Ceci dans le but de placer l’opérateur public postal au cœur du développement de l’économie numérique», poursuit Minette Libom Li Likeng. A entendre la ministre des Postes et Télécommunications, la mise en place d’une telle infrastructure répond au fait que l’évolution rapide du paysage technologique pose d’énormes défis aux régulateurs du secteur qui doivent assurer un accès équitable au marché et, dans le même temps, lutter contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme, la fraude et de nombreux autres crimes financiers inhérents aux réseaux de communication électronique. Et donc, en tant que régulateur, l’Etat prend ce défi très au sérieux.

« L’une des missions essentielles du ministère des Postes et Télécommunications est de garantir un développement dynamique et inclusif du secteur dans lequel chaque investisseur bénéficie d’un retour sur investissement et les consommateurs d’un réel rapport qualité-prix, indique la ministre. Ce projet est une étape clé dans la réalisation de cette noble mission ». Du coup, l’inauguration du Switch national des paiements électroniques est la matérialisation d’une décision du Minpostel prise le 26 novembre 2019 dans le but de déterminer les conditions et les règles d’- exploitation du code USSD (Unstructured Supplementary Service Data ou Données de services supplémentaires non structurées) pour l’accès à la plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques au Cameroun. Etant entendu que cette plateforme permettra d’accéder aux services financiers mobiles par un code unique, le #237#.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.