La SNH reverse 157 milliards au trésor en 4 mois

Cette performance est en hausse de 28,51 %. L’entreprise a également enregistré une embellie sur sa production gazière et ses ventes entre janvier et avril 2019.

0
287

L’année 2019 s’annonce fructueuse pour la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH). L’entreprise a révélé, au terme de son conseil d’administration tenu le 6 juin dernier, avoir transféré 157, 56 milliards de francs CFA à l’Etat entre janvier et avril 2019. Ce qui représente une hausse de 28, 51 % par rapport à la même période en 2018. D’après la société, ces ressources sont composées des transactions pétrolières et gazières menées par la SNH au nom de l’Etat dont il est le bras séculier en la matière. « L’opération a eu lieu malgré un contexte international marqué par une baisse des cours du pétrole brut et du gaz naturel liquéfié ». Peut-on lire dans un communiqué. Sur le plan de la production gazière, la SNH enregistre également une hausse de 219,78 %. Ce qui porte à 26 414,04 millions de pieds cube (747,96 millions de m3) la production nationale de gaz naturel du Cameroun à la période sous revue.

Cette embellie, explique la SNH, est portée par le lancement en mai 2018, des exportations de Gaz Naturel Liquéfié (GNL), à travers l’usine flottante (en anglais, FloatingLiquefied Natural Gas-FLNG) en phase d’exploitation commerciale à Bipaga, au large de Kribi, dans la région du Sud. Au niveau des ventes, la SNH annonce avoir commercialisé 5,832 millions de barils de pétrole brut soit une progression de 44,57 %. L’entreprise que dirige Adolphe Moudiki affirme également avoir livré à la centrale thermique de Kribi 3 816,06 millions de pieds cubes de gaz naturel soit 108,06 millions de m3. Ce niveau correspond à une capacité moyenne utilisée de 149 MW, soit 68,98 % de la capacité installée de ladite centrale (216 MW) (…) « S’agissant du GNL, six cargaisons ont été exportées entre le 1er janvier et le 30 avril, représentant un volume de 864 241 m3, correspondant à 388 054 tonnes métriques », informe la SNH.

Par contre, la SNH a enregistré une baisse de sa production nationale d’hydrocarbure de 1,53 % par rapport à la même période l’année dernière. En effet, l’entreprise a produit 8,10 millions de barils de pétrole brut au 30 avril 2019. Notons qu’entre 2011 et 2017 la société en charge de la production et de la commercialisation des hydrocarbures a reversé plus de 3 000 milliards de francs CFA au Trésor. « Les hydrocarbures rentent un élément important de l’économie avec une contribution de 8,8 % au Produit Intérieur Brut et 25 % aux recettes budgétaires », apprend-on.

Créée le 12 mars 1980, la SNH a pour mission de gérer les intérêts de l’Etat dans le secteur pétrolier et gazier. A ce titre, la société à capitaux publics assure la promotion, le développement et le suivi des activités pétrolières et gazières sur l’ensemble du territoire national. Dans ce cadre, l’entreprise travaille en association avec des compagnies pétrolières internationales, veillant notamment au respect de tous les textes règlementaires ainsi qu’à la maîtrise des coûts d’exploitation et de production. La SNH commercialise également sur le marché international, par le biais de contrats, la part de la production nationale de pétrole brut qui revient à l’Etat, ainsi que la sienne propre, qui lui revient en tant qu’investisseur.

Défis Actuels

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here