Innovation : un concours pour primer les meilleurs projets numériques

La compétition lancée mardi dernier par le ministre des Postes et Télécommunications vise à récompenser les 15 projets les plus innovants de l’année.

0
589

Le gouvernement camerounais va primer le meilleur projet numérique de l’année 2019. Baptisée « Prix spécial du président de la République », cette distinction sera décernée le 28 juin prochain à Yaoundé. Ce sera à l’occasion de la cérémonie solennelle de clôture de la « semaine de l’innovation numérique » qui débutera quatre jours plus tôt [le 24 juin, Ndlr.] à l’Ecole supérieure des Postes, Télécommunications et TIC (Sup’ptic), sous la houlette du ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel). L’annonce de l’ouverture officielle de ce concours qui vise à récompenser les projets les plus innovants présentés par des jeunes au courant de l’année a été faite ce 11 juin 2019, par Minette Libom Li Likeng. « Il s’agit de réunir en une unité de temps, de lieu et d’action, des jeunes actifs, porteurs de projets dans le domaine des Techniques de l’information et de la communication, sur l’ensemble des dix régions du Cameroun », explique la ministre. Au total, ce sont les 15 projets numériques les plus innovants qui seront retenus par un jury constitué entre autres de représentants d’incubateurs, de startups et de médias spécialisés. Pour participer au concours, les jeunes porteurs de projets doivent s’inscrire sur le site internet www.ictinnovationweek.com ce, jusqu’au 21 juin prochain. « Une exposition des meilleurs projets sélectionnés est prévue dans le cadre de ce concours, pour permettre aux participants de présenter leurs savoir et leur savoir-faire », poursuit Minette Libom Li Likeng.

La question du développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication constitue en effet depuis quelques années, un sujet de préoccupation majeure pour les autorités camerounaises qui selon le Minpostel, considèrent l’économie numérique comme « une formidable opportunité pour la création des emplois et un levier pour la croissance du pays ». Le chef de l’Etat déclarait justement à cet effet que « les technologies de l’information et de la communication ouvrent de nouvelles voies d’expression et d’épanouissement aux jeunes » qu’il invitait à innover, créer et oser, à l’occasion du 3e Congrès ordinaire de son parti, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais, le 15 septembre 2011. De l’avis du ministre des Postes et Télécommunications, c’est donc pour « donner corps à cette vision du chef de l’Etat, et à mettre en œuvre toutes mesures idoines pour favoriser l’épanouissement des jeunes » que la semaine de l’innovation numérique qui arrive a été placée sous le thème : « Innovez, créez et surtout osez : quelles appropriations et quelles perspectives pour cet appel du chef de l’Etat ».

Pour les pouvoirs publics, il s’agit à travers cette semaine de l’innovation de : détecter les meilleurs projets d’innovation numérique de l’année et les accompagner ; stimuler la créativité et la saine émulation parmi les acteurs de l’écosystème numérique ; recenser les acquis du secteur et explorer les opportunités qui s’offrent au jeunes à travers notamment les appuis financiers ; favoriser l’esprit de compétition parmi les jeunes ainsi que leurs projections à l’échelle internationale ; renforcer les capacités des jeunes porteurs d’idées ou de projets à travers des sessions de counselling ; et faire connaitre le génie camerounais dans le domaine du numérique. Ainsi donc, le ministère des Postes et Télécommunication entend organiser une exposition consacrée aux savoirs et savoir-faire des acteurs, tout comme des espaces d’échanges (conférences-débats et ateliers) sur des thèmes précis, animés par des experts, à l’intention de ces jeunes.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here