mardi 25 juillet 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Crise Fécafoot : La Fifa fera sans Abdouraman et Akoué Domingo Spécial

Une note de la Fédération guinéenne de football affiche les noms des participants à la réunion.


A une dizaine de jours de la réunion de conciliation entre la Fédération internationale de football association (Fifa), on en sait un peu plus sur qui prendra part à ces assises de la dernière chance. Dans un courrier signé du secrétaire général de la fédération guinéenne de football (Fgf), cinq des sept personnes attendues à Conakry pour ces travaux de conciliation sont invitées informées des facilités prévues pour leur déplacement. Il s’agit de Prosper Nkou Mvondo (président Ngaoundéré Fc), John Balog (Authentic Fc), Joseph Antoine Bell (Bandjoun Fc), Tombi à Roko Sidiki (président Fécafoot) et Blaise Moussa (secrétaire général Fécafoot). Ainsi, Abdouraman Hamadou (Etoile filante de Garoua) et Akoué Epie Domingo (Jeunesse star de Yaoundé) ne seront pas de la partie. «Les deux dirigeants de clubs ont catégoriquement refusé d’effectuer le voyage de Conakry pour aller selon eux cautionner l’imposture», informe le site internet http://kamerfoot.com, proche de l’ancien directeur de cabinet d’Iya Mohammed. Voyant en les trois autres contestataires de l’exécutif du 28 septembre 2015 des «traîtres».

 


Il était prévisible que tous ne seraient pas partie prenante de cette réunion de conciliation. D’autant plus que presque tous avaient déjà signifié leur hostilité à la première réunion programmée à Zurich pour le 8 juin dernier. Notamment le professeur Nkou Mvondo et Akoué Domingo qui avaient affiché les mêmes positions radicales que le leader de la rébellion, Abdouraman Hamadou. Conditionnant leur présence à la non-participation de Tombi à Roko Sidiki. Du moins que l’ancien secrétaire général ne soit pas présenté comme président de la Fécafoot. Mais aussi, que l’ordre du jour et les qualités des participants soient clarifiés au préalable. Ce qui n’ pas visiblement été fait. Mais Nkou Mvondo qui proteste depuis 2008, avait laissé entendre qu’ils n’ont pas tous le même procès. Implicitement, l’homme disait que les destins n’étaient pas forcément liés. L’homme qui avait eu en face dans un débat télévisé en 2008, son associé Abdouraman pour le compte de Iya Mohammed, a fini par se laisser convaincre par le négociateur en chef qui est le chef du département Afrique-Caraïbes à la Fifa. Les travaux des 12 et 13 juillet se tiennent en marge d’un séminaire Fifa qu’abrite la Fgf.

Dernière modification le vendredi, 30 juin 2017 14:11

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages