mardi 25 juillet 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Décès d’Atangana Ottou : Les Lions indomptables ignorent leur passé Spécial

Les Lions indomptables n’ont pas rendu hommage à l’ancien gardien décédé.


Atangana Ottou ne sera donc plus jamais prophète chez lui. Trois jours après son décès, le Cameroun jouait son deuxième match de poule à la Coupe des confédérations 2017. Alors que la presse relayait encore le décès des suites de maladie de celui qui est considéré à juste titre comme le pionnier de la race des grands gardiens de but camerounais, les joueurs de l’équipe nationale du Cameroun ont livré leur partie sans aucun hommage à Remetter, du petit nom du disparu. Pas de minute de silence, encore moins un brassard noir. Et même au prochain et dernier match, Les Lions indomptables n'auront pas retrouvé leurs esprits, pour rendre en rattrapage un hommage à un de leurs précurseurs.

Autant dire que l’homme n’existait pas pour les ambassadeurs du Cameroun en Russie. Une injure à l'endroit de cet homme qui a joué la première Can du Cameroun, au Soudan en 1970, avant de raccrocher pour continuer sa carrière sportive sur les bancs de touche. A ce titre, Jean Atangana Ottou a accompagné les U20 camerounais à leur première Coupe du monde de la catégorie. Au rendez-vous Australie 1981, l’ancien gardien du Diamant a conduit une sélection comprenant entre autres Bonaventure Djonkep, Ollé Ollé, Ernest Ebongue, Louis Paul Mfédé, etc. Chat noir a disparu dans le noir à l’ère de la lumière.

 

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages