lundi 11 décembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Hugo Broos : «On est prêt pour la Coupe des confédérations» Spécial

Quintessence des réponses du sélectionneur après Cameroun-Maroc.

Impressions d’après-match


Durant la première mi-temps, Fabrice n’a pas reçu de ballon, à partir de là, on a relâché, on ne parvenait plus à faire de combinaisons. On bottait le ballon devant, on a souffert. Le Maroc a eu des occasions, nous en avons eu une, heureusement nous avons marqué. Nous avons certes gagné, mais nous allons continuer à travailler parce qu’à la Coupe des confédérations, nous allons affronter des équipes parmi les plus difficiles du monde telles que l’Allemagne. Nous avons joué à peu près une heure et nous avons baissé la garde, le Maroc a dominé et a eu de bonnes occasions. C’est une équipe en progression, et elle nous a posé d’énormes problèmes. C’est vrai que les conditions climatologiques n’ont pas été favorables pour un bon déroulement de notre jeu. On est prêt pour la Coupe des confédérations. On ne peut pas tenir compte à 100% de ce match, étant donné que les conditions météorologiques n’étaient pas très bonnes pour nous. On était obligés de faire des efforts doubles. Et c’est en partie ce qui nous a fait avoir un rendement négatif dans le déroulement du jeu. On a trop souffert du climat. Du coup, on bottait le ballon vers l’avant ; on n’a pas pu mieux construire nos combinaisons. Mais je n’ai pas de soucis. J’ai vu les joueurs pendant les entraînements ; et en Russie il fera plus beau qu’ici aujourd’hui.

Sur l’infertilité de son attaque

Il vaut mieux avoir des occasions manquées que ne pas en avoir. Nous avons à peine eu deux bonnes occasions et nous en avons réalisé une. La prochaine fois, on essaiera de se créer un peu plus d’occasions, et chercher à les réaliser. Le Maroc est une équipe qui a beaucoup progressé et qui va encore progressé dans un avenir proche.

Sur le cas Oyongo : quelles solutions de rechange?

C’est une blessure grave, rupture des ligaments du genou. Ambroise va être absent six, sept voire huit mois. Pour l’instant, je ne sais pas quoi faire. Est-ce qu’on va appeler un autre joueur ? Est-ce qu’on va aller à 22 ? On va encore appeler un joueur qui est en vacance depuis près de quinze jours ? Les championnats se sont terminées le 21 mai, quelques rares autres le 28 mai ; ça fait presque trois semaines pour la plupart. Je pourrais peut-être prendre un jeune, par exemple parmi les U23 qui ont joué contre la France l’autre jour. Je me donne encore un petit temps.

L’opinion qu’il se fait des nouveaux

Il y a eu un seul changement : c’est Zambo qui a joué à la place de Zoua qui n’était pas prêt pour ce match. Il sera prêt, peut-être pas contre la Colombie, mais certainement pour la Confédération. Il se sera rétabli et on pourra compter sur lui. Pour ce qui est de Boumal, on le connait bien, mais dans un match comme celui-ci, il lui est difficile de rentrer, parce qu’il lui manque du souffle. Il a montré quelques bons gestes. C’est quelqu’un qu’on va utiliser pour les prochains matchs. En Russie, ça pourra être difficile et il va falloir compter sur tout le monde. Mais j’ai été satisfait de la prestation de Franck (Zambo) et de Boumal.

Dernière modification le mardi, 13 juin 2017 08:30

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages