Ibrahim Talba Mala : Donner du sens au nouveau code des marchés publics

0
836

Il a l’étoffe et la compétence qu’il faut pour gérer le ministère des Marchés Publics (Minmap). Ainsi s’expriment, avec certitude, certains observateurs de la vie politique au lendemain de la nomination d’Ibrahim Talba Malla à la tête de ce département ministériel. Secteur sensible, au vu des querelles et autres incompréhensions liées, affirment certains, à l’interprétation et la maîtrise des textes qui régissent les Marchés publics au Cameroun. C’est donc un homme d’expérience, titulaire, entre autres, d’une maîtrise en Droit obtenu en 1985, qui prend ainsi les commandes du Minmap. Son principal défi : « donner un contenu concret au décret du 20 juin 2018, portant sur le nouveau code des Marchés publics au Cameroun ». Ceci devra se faire à travers la « la liberté d’accès à la commande publique, l’égalité de traitement des candidats et la transparence des procédures ». Mais aussi par « des contrôles plus conséquents en vue d’une meilleure qualité des infrastructures et des acquisitions de l’Etat ». Dans cette perspective, certains analystes font chorus sur le fait qu’Ibrahim Talba Malla a un background qui aguiche. Ceux-ci citent son passage à la Caisse de Stabilisation des Prix des Hydrocarbures (Csph), ainsi que la dynamique de modernisation des infrastructures impulsée à la Société Nationale de Raffinage (Sonara) depuis février 2013.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here