Gouvernement : Paul Biya remanie à la Semry, au Conseil économique et dans des ministères

Le président de la République vient de rendre publiques des décrets de nominations.

0
1152
Paul Biya
La situation sur le terrain est aux antipodes de ce que décrit Amnesty International

Au moment où les regards sont tournés vers l’élection présidentielle, Paul Biya a convié les Camerounais à vivre plutôt un mouvement à la tête des administrations des ministères et institutions de l’Etat. Un qui devrait vivre un week-end triste, c’est Marc Samatana. Celui qui était jusqu’à ce 20 juillet 2018, directeur général de la Société d’expansion et de modernisation de la riziculture de Yagoua (Semry), perd son poste au profit de Fissou Kouma, maire de Yagoua. C’est le seul directeur général concerné par les textes lus au 17h-18h du poste national de la Crtv. Comme Samatana, Emmanuel Wonyu libère le Conseil économique et social où il officiait comme secrétaire général, au profit de Ngoumbe Zacharie. L’enseignant y officiait depuis le 22 décembre 2015, après avoir servi au même poste au ministère des Sports et de l’éducation physique (Minsep).

Le vent insufflé par le président Paul Biya a beaucoup plus soufflé à la tête des secrétariats généraux des ministères. L’homologue et successeur Félix Zogo, d’Emmanuel Wonyu au Minsep, Oumarou Tado a été remercié par Paul Biya, au profit de Benga Zachéé Robert. Pendant qu’Achille Bassilekin III quitte le sous-secrétariat général du Groupe Afrique-Caraïbes-Pacifiques (Acp), pour rejoindre le secrétariat général du ministère des Relations extérieures.
Félix Zogo qui a longtemps trimé comme conseiller technique, avant de devenir le tout puissant « ministre » de la Communication de fait, le temps de l’évacuation d’Issa Tchiroma, et de la vacance au poste de secrétaire général, est récompensé pour sa patience doublée de témérité. L’enseignant à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic) remplace Emmanuel Ndjéré promu président du Tribunal criminel spécial (Tcs) depuis le 8 juin 2017.

Paul Biya comble le trou béant du ministère de la décentralisation et du développement local. Un ministère créé le 2 mars 201 et qui n’avait pas de personnel jusqu’ici. Ebongue Makole Fred sera pionnier au poste de secrétaire général.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here